NFT : Le producteur Luciano met aux enchères une série de tracks uniques sur Pianity

Écrit par Cécile Giraud
Le 03.03.2022, à 13h29
02 MIN LI-
RE
Écrit par Cécile Giraud
0 Partages
Le monde du web3 n’en finit plus de s’épandre. Après avoir mis aux enchères des chefs d’œuvres techno et house en décembre, Pianity poursuit son intention de révolutionner l’industrie musicale numérique en souhaitant la bienvenue à l’illustre Luciano, qui s’apprête à vendre des œuvres uniques sur la plateforme.

Ce mois-ci, la plateforme française de NFTs Pianity accueille parmi ses nouveaux membres Luciano, connu notamment pour ses hits micro house au début des années 2000 et sa collaboration avec Ricardo Villalobos à l’Amnesia de Ibiza. Durant les prochains mois, ses oeuvres seront mises en vente en Edition Unique toutes les deux semaines sur Pianity. Le premier morceau “Chasing Ghosts” est disponible dès à présent. Une fabuleuse façon de découvrir l’univers d’un illustre producteur qui n’a, contre toute attente, jamais trop cherché à vendre sa musique.

En effet, Luciano fête bientôt sa 30ème année de carrière, rythmée ses derniers temps par les voyages, sa famille et la musique qu’il produit à son studio chaque jour. Pris dans la tornade de cette douce vie, il n’a plus envie de courir derrière les lives. Alors, le slow système proposé par Pianity, c’est à dire vendre sa musique en version unique au fur et à mesure, lui convient très bien. Surtout qu’il produit tellement que 80% de sa musique n’est pas sortie. Il s’explique : « je suis comme un écureuil se préparant à l’hiver, j’accumule depuis des années de la musique. Je dirais que 80% de ma musique n’est pas sortie, j’ai 80 000 gigas de musique accumulés depuis des années dans des disques durs ».

Cette release sur Pianity est donc l’occasion, si ce n’est pas déjà fait, de découvrir son univers techno minimaliste aux accents latins. Le Suisse basé à Santiago au Chili se réjouit d’entrer enfin dans la blockchain française : « Jusqu’à aujourd’hui, je n’avais jamais considéré l’idée de m’intéresser aux NFTs », confie l’auto-proclamé artisan de la musique. « J’ai découvert sur le tard qu’il y a beaucoup d’artistes et d’amis que j’admire sur la plateforme. Et quand on m’a expliqué le projet, j’ai compris l’intérêt et la beauté que Pianity représente. »

Ce mois-ci, Pianity célèbre une levée de fonds considérable de 6,5 millions de dollars. C’est ainsi du jamais vu dans le monde de la blockchain. Ce système unique a en effet permis aux artistes de se faire reverser plus de 2 millions d’euros grâce aux 11 000 NFTs vendus. Ces chiffres sont dû à la volonté de Pianity de rémunérer les producteur·ice·s justement. Sur chaque transaction, iels perçoivent 80% de la valeur de la transaction, puis 8% à chaque fois que le NFT est revendu. Alors que les revenus issus des ventes de musique enregistrée ont drastiquement chuté au profit des plateformes de streaming, les NFTs offrent aux artistes une nouvelle source de revenus bien supérieurs à ceux du streaming. Vous êtes artistes ?  Pour soumettre un projet et publier un NFT, rendez-vous sur Pianity et créez votre profil.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant