Nantes : le Macadam fait peau neuve avec de nouveaux formats de soirée pour la rentrée

Écrit par I. Liotard
Photo de couverture : ©Ex Luisa - Androgyne
Le 27.08.2019, à 12h19
02 MIN LI-
RE
©Ex Luisa - Androgyne
Écrit par I. Liotard
Photo de couverture : ©Ex Luisa - Androgyne
Le club nantais Macadam revient pour une nouvelle saison haute en couleur, entre nouveaux formats et programmation toujours plus pointue.

Fort de ses deux ans d’expérience, le club nantais Macadam a élaboré de nouveaux formats et une programmation à la pointe des musiques électroniques actuelles pour cette nouvelle saison.

Le collectif Androgyne ouvrira le bal le 30 août prochain, pour célébrer comme il se doit les deux ans du club avec deux artistes techno émergents : Tijana T et Levrey. Et pour ce «  troisième acte », plus de programmations à rallonge, mais 1 à 2 artistes par soir et un DJ booth « accessible à 180° », pour donner «  à l’artiste et au public l’opportunité d’entrer en connexion ». Comme l’indiquent Alexis Tenaud, Romain Galiby et Maxime Durand, organisateurs de ces soirées, ce nouveau format est «  aussi un moyen d’exprimer un spectre musical plus large, de ne pas devoir être efficace à tout prix en 2 heures, mais plutôt d’avoir le temps de construire une narration sur 4 heures, avec ses temps forts et ses respirations ».

Pour le reste de la saison, le Macadam accueillera des tauliers de la house comme François K le 18 octobre et John Talabot le 20 décembre ou encore, dans une direction plus IDM et techno, le patron de Stroboscopic Artefacts Lucy le 14 septembre. À noter également, les labels BunkerBauer et Fast Forward seront réunis le 10 novembre prochain pour une nuit de B2B techno et hard trance, tandis que Trax prendra les rennes du club le 25 octobre pour une Club Trax conviant les fers de lance du renouveau électroniques nantais XDB et S.A.M pour une soirée deep house et techno.

Le club a également annoncé le lancement de “Dies Fasti”, une nouvelle proposition de type concert, qui aura lieu un jeudi par mois de 20h à minuit avec, en guise d’ouverture, la venue de l’anglais Andy Stott le 3 octobre. Pour finir un format clubbing-concert de 20h à 7h sera proposé à partir de janvier, et sera sublimé par un système son en quadriphonie, promettant au public d’être «  cerné en 4 points, avec une intensité pleine quelque soit la position et une grande proximité avec le son ».

La programmation complète est à retrouver ici.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant