Nantes : le corps retrouvé dans la Loire est bien celui de Steve Maia Caniço

Écrit par Alexis Tytelman
Le 30.07.2019, à 12h16
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Alexis Tytelman
Le corps retrouvé dans la Loire hier est bien celui de Steve Maia Caniço, disparu le soir de la fête de la Musique à Nantes lors d’une charge menée par les forces de l’ordre. Alors que plusieurs procédures judiciaires sont en cours, une information judiciaire pour “homicide involontaire” a été ouverte.

Selon les dernières informations de l’Obs, qui cite « une source proche de l’enquête », le corps retrouvé dans la Loire hier après-midi est bien celui de Steve Maia Caniço, porté disparu depuis plus d’un mois.

Découvert non loin du quai Wilson, où s’est déroulé la charge policière suspectée d’être à l’origine de la chute du jeune homme de 24 ans, le corps était en état de décomposition avancée. Il a toutefois pu être identifié, rapporte BFM, grâce à la présence d’effets personnels – et notamment d’une chaîne en or lui appartenant.   

Actuellement, la présence du jeune homme sur les lieux de la charge policière, et le fait qu’il soit donc noyé en conséquence du mouvement de panique induit par l’usage intensif de gaz lacrymogènes et de grenades de désencerclement ne fait plus grand doute. « D’emblée, on a reçu le signalement d’une personne ayant coulé », a révélé au Monde un homme qui était au cœur du dispositif d’intervention sur la Loire. Et selon Me de Oliveira, avocate de la famille (qui s’est constituée partie civile), « il apparaît que la chute de Steve dans le fleuve est manifestement concomitante à l’intervention policière. »

Plusieurs procédures et enquêtes judiciaires sont actuellement en cours pour tenter d’éclaircir les circonstances de l’intervention policière. Parmi elles, une plainte à l’IGPN, dont on devrait connaître les résultats sous peu, mais aussi un recours collectif déposé par 89 personnes pour “mise en danger de la vie d’autrui et violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique”. Jacques Toubon, Défenseur des droits, s’est également saisi du dossier. Enfin, ce matin, une plainte contre X pour “homicide involontaire” a été ouverte par le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant