Nantes : La drill kenyane et la chaleur des clubs s’invitent au festival Variations

Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Cyrille Weiner
Le 09.03.2022, à 17h08
02 MIN LI-
RE
©Cyrille Weiner
Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Cyrille Weiner
Après une édition numérique en 2021, Variations fête le retour du public en grande pompe. Du 12 au 24 avril, le festival dédié aux claviers prend possession de Lieu Unique et envoûte au passage huit salles nantaises.

Il aura fallu deux ans à Variations pour retrouver son public. Depuis sa création en 2017, le festival ne cesse de promouvoir les créations locales et internationales à la croisée des claviers. De l’accordéon modulaire aux synthétiseurs, en passant par le piano à queue, Le Lieu Unique accueille ainsi du 12 au 24 avril une centaine d’artistes. Mais il n’est pas seul à endosser ce précieux rôle d’hôte : Stereolux, Théâtre Graslin, la salle Paul-Fort, la Chapelle de l’Immaculée, l’Institut d’études avancées, le Musée d’arts, le Salon Mauduit et les Bateaux Nantais seront également de la partie. Cette année, Trax a flashé sur trois dates au Lieu Unique. Suivez le guide.

Gisèle Vienne, L’Étang
20/04 · 20h · 8€/24€

La metteuse en scène, chorégraphe, plasticienne et marionnettiste, donne vie à l’univers troublant de l’écrivain suisse Robert Walser (1878-1956). Entre désirs et fantasmes, transgression et humour, L’Étang met en scène un enfant qui s’imagine mal-aimé poussé à simuler un suicide. En développant un travail sur les voix et le son aux côtés de son complice de longue date Stephen O’Malley, Gisèle Vienne chorégraphie les dialogues de la pièce avec brio. Mention spéciale pour Adèle Haenel, qui joue le rôle principal de cette pièce à la fois drôle et sombre.

Lyra Pramuk
23/04 · 19h · 10€

Chez Trax, on adore Björk. Pour son travail, bien sûr, mais aussi pour avoir influencé tant de jeunes artistes transmédia de génie. C’est le cas de l’américaine Lyra Pramuk, qui propose une forme de post-humanité où l’art se mêle à la spiritualité. Sorcière de l’électronique, l’artiste non binaire fusionne chant lyrique, mélodies pop et ferveur des clubs. Son premier album Fountain, disponible partout, est une fenêtre donnant sur un tout nouvel univers transcendantal.

Slikback + Chrisman+ Catu Diosis (dj set)
23/04 · 22h · entrée libre

Coup de cœur pour ce Kenyan survolté, le producteur Slikback. Ses deux EPs, Lasakaneku et Tomo, marient footwork, trap et grime dans une atmosphère sombre et abstraite. Empruntant aussi bien aux rythmes est-africains qu’aux codes de la bass music, l’artiste incarne une nouvelle génération de producteur·rice·s emmenant la club music sub-saharienne vers le futur. Quant à Chrisman, sa vibe afrotech fait vibrer sa selecta de trap, et vient titiller l’afrohouse. Le Gqom prend la main de l’indus pour délivrer un son puissant.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant