À écouter : 1H de mix techno breakée et UK bass planante par la résidente de Rinse France Roni

Écrit par Sarah Pince
Photo de couverture : ©Lea Signe
Le 07.09.2020, à 15h29
02 MIN LI-
RE
©Lea Signe
Écrit par Sarah Pince
Photo de couverture : ©Lea Signe
0 Partages
Alors qu’elle attendait le carnaval de Notting Hill à Londres avec impatience, la résidente de Rinse France Roni s’invite chez Trax pour un mix entre techno, bass et ambient qui reflète l’amour de l’artiste pour le son UK. Une invitation autant à la contemplation qu’à la danse.

Roni fait partie de cette scène hybride ultra-créative qui décloisonne les genres et apporte un souffle nouveau sur la capitale. Avec le projet de lancer son propre label, la DJ parisienne entend apporter sa pierre à l’édifice de ce nouveau vivier aussi underground qu’avant-gardiste. Ce label a pour ambition de faire évoluer son son autour d’une thématique : celle de la crise climatique. Une vision politisée et éthique de la musique qu’elle porte jusque dans ce mix réalisé pourTrax.

Face à l’urgence climatique, Roni a ressenti le besoin d’exprimer ses craintes. Ce mix a pour ambition de « renforcer notre lien avec la terre », confie-t-elle. « J’ai voulu des sonorités organiques et enveloppantes, proches des vibrations de la terre, des éléments et des animaux ». Alimentée par la lecture de textes qui traitent de la crise environnementale, elle puise ce son percutant et profond dans ses angoisses face à une crise environnementale sans précédent engendrée par un système capitaliste écocidaire. Avec finesse, elle représente autant l’atmosphère anxiogène de notre société moderne que l’espoir d’un monde nouveau.

Véritable melting-pot entre bass, reggae, drum n’ bass et techno, ce mix révèle aussi un amour de longue date que la DJ entretient avec la culture UK : « mon lien avec l’Angleterre est depuis toute jeune très fort, c’est en creusant leur culture que j’ai vraiment ouvert mes horizons. Il y a dans ce mix toutes les influences dans lesquelles je plonge régulièrement, de la culture rave aux street parties ». Ces inspirations évoluent d’ambiances contemplatives sur fond de nappes aux breaks effrénés de jungle en passant par les kicks/basses percutants de la techno. Tout cela dans une orchestration à la fois planante, profonde et fine.

Un voyage sonore délicat et puissant à la fois, que sa productrice invite à écouter « sur le cratère d’un volcan au soleil levant entre amis, […] la personnification de la magie et de la puissance de notre monde. »

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant