À écouter : 1h de reliques disco, soul et jazz dénichées par Jeremy Underground

Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©D.R.
Le 27.10.2020, à 15h06
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
Le célèbre digger de vinyles français Jeremy Underground a concocté un mix inédit pour Trax, rassemblant un cocktail exclusif de new jersey garage avec des perles rares des années 90. De quoi nous tenir chaud pendant l’hiver.

Sans avoir jamais composé un seul titre, il est devenu l’un des DJs les plus prisés de France – DJ, au sens le plus pur du terme. Jeremy Underground dig des vinyles, il farfouille, il sélectionne, il compile et il fait découvrir. Passionné de house, amoureux de new jersey garage, le selector français commence sa carrière en 2010, avec un tout premier booking à la Java (Paris). Il lance ensuite son label My Love is Underground, avec lequel il organise des soirées au Batofar, toujours à Paris : « C’est là que ça a explosé », racontait-il à Trax #203 en 2017. Depuis, il est partout, sur les line ups des plus grands festivals, en France ou à l’étranger, pour faire découvrir au public ses perles house et disco, dénichées dans les bacs obscurs des disquaires oubliés.

Ce sont de nouvelles reliques tout droit sorties des US des années 80 et 90 qui sont à découvrir aujourd’hui dans son mix exclusif, enregistré sur deux CDJ et une Rane. De la house de New Jersey aux sonorités disco, gospel et jazz, avec des voix soul qui mettent du baume au cœur. Le set est encadré par un fond sonore de vagues, secouées par le vent, qui nous emmènent ailleurs. Avec ce mix, Jeremy Underground nous confie vouloir jouer la musique qu’il aime, « en essayant, non sans difficultés, de faire comme si tout allait bien ».

C’est avant tout un message de soutien que le DJ veut faire passer : « La scène électronique souffre, et on est loin d’être les seuls. L’hiver va être très long… Serrons-nous les coudes ! ». On en aura bien besoin.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant