Ministère de la Culture : Rima Abdul-Malak succède à Roselyne Bachot

Écrit par Clarisse Prevost
Le 20.05.2022, à 17h47
02 MIN LI-
RE
Écrit par Clarisse Prevost
Le gouvernement accueille une nouvelle Ministre de la Culture : Rima Abdul-Malak.  

Nommée à la tête du pôle musiques actuelles de l’Institut français en 2007, conseillère culturelle de Bertrand Delanoë de 2012 à 2014, attachée culturelle à New York puis conseillère en culture et communication d’Emmanuel Macron dès novembre 2019, Rima Abdul Malak vient aujourd’hui d’être nommée Ministre de la Culture. Franco-libanaise née en 1979, elle vit au Liban jusqu’à ses 10 ans et emménage à Lyon avec sa famille en 1989, ville ou elle intégrera Sciences Po et développera un amour pour le théâtre.

Avant de rejoindre le gouvernement, Rima Abdul-Malak dirigeait l’ association humanitaire et artistique Clowns Sans Frontières qui se mobilise à échelle internationale pour apporter de la joie à travers des spectacles à des populations en situation de précarité ou victimes de conflits socio-politiques et de catastrophes. Son rôle au sein de l’association consistait à “coordonner la recherche de financements, l’organisation des missions de l’association et l’animation du réseau des artistes et des bénévoles à travers la France”.

“Rima est une personnalité remarquable qui a une connaissance intime et fine de la vie culturelle. Sa présence, c’est un signe, et un test.

Jack Lang

Elle a également contribué à l’élaboration du pass culture, dont elle devra assurer une meilleure disposition dans le cadre de son nouveau poste, mais également matérialiser les promesses du président réélu, notamment par la suppression de la redevance audiovisuelle.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant