Miami : Un grand festival EDM menacerait les poissons de la région, selon des scientifiques

Écrit par Cécile Giraud
Le 30.04.2019, à 10h55
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Cécile Giraud
Des chercheurs de l’Université de Miami ont demandé la révocation du permis d’implantation de la plus grande messe électronique des États-Unis, l’Ultra Music Festival. À cause du volume sonore, la vie marine qui borde l’île de Virginia Key, nouveau site du festival depuis 2019, serait soumise à des niveaux de stress jamais enregistrés.

En 2020, l’Ultra Music Festival de Miami n’aura peut être pas lieu à Virginia Key. Pour cause le niveau sonore du festival, qui s’est installé sur cette petite île de Floride pour la première fois en 2019, soumettrait la vie marine des environs à un niveaux de stress intense et dangereux.

À lire également :
Comment le DJ activiste El Búho réconcilie musique et écologie

Des chercheurs de l’Université de Miami ont effectué des tests sanguins sur des poissons à l’écloserie de l’île. À l’aide de données recueillies par des sondes acoustiques, ils ont présenté leurs conclusions au conseil consultatif de Virginia Key. Ce dernier, relève le magazine Dancing Astronaut, aurait suggéré à la ville de Miami de révoquer le permis d’installation de l’Ultra, évoquant des nuisances sonores « encore plus angoissantes qu’une attaque de prédateurs » pour la faune aquatique. Si l’avenir du plus grand weekend électronique des Etats Unis semble, après sa première année dans ce nouveau lieu, chamboulé, les représentants du festival pour le moment ne se sont pas encore exprimé.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant