Marseille : comment la Friche révolutionne (encore) la fête lors de l’événement Un Autre Air

Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©D.R.
Le 16.07.2021, à 11h54
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
Les 28 et 29 juillet, Un Autre Air démarre sa résidence de fête. Pour sa seconde édition, le festival marseillais repense entièrement sa programmation et célèbre les cultures alternatives avec brio. Zoom sur le monde d’après éco-responsable et fêtard, entre inclusion, bienveillance.

Depuis sa création, la Friche la Belle de Mai ne cesse de se réinventer. Éclaireuse de tendances, labo expérimental pour contres-cultures émergentes propre à la ville de Marseille, elle n’en est pas à son coup d’essai en termes d’innovation culturelle. Et la seconde édition du festival Un Autre Air en est la preuve. Les équipes du Cabaret Aléatoire et Bi:Pole ont pensé les lieux en refonte totale. Danse, musique, art numérique, cuisine… La programmation est transversale et fidèle à son territoire foisonnant.

Les 28 et 29 juillet sonnent ainsi le glas de la première vague de fête organisée lors d’une résidence trimestrielle. Pour participer, il suffit de s’inscrire dans un groupe correspondant à ses envies. Une fois répartis, les différents groupes de publics effectuent un parcours dirigé par des médiateur·euse·s, appelé·e·s Aiguilleurs. L’objectif : découvrir 4 espaces designés par Cyril Méroni, artiste plasticien et scénographe du Festival Le Bon Air. Les sounds systems sont créés par Seb Probe, émissaire Funktion One et amateur de diffusions à 360°. Ce parcours de 5h30 est reproduit 4 fois pour les 4 groupes différents de 120 personnes pendant deux jours. Chaque parcours invitera chacun d’eux à visiter des espaces de la Friche méconnus du public. Différentes options de circuits sont possibles.

Prog du futur

Lors de ce premier week-end, la carte blanche est donnée à la papesse Jennifer Cardini. Axée sur la nouvelle génération, elle est invitée, à travers son label Dischi Autunno à imaginer une programmation largement inspirée des années 80, aux esthétiques italo-disco et EBM : Pablo Bozzi et Curses. Le phénomène électronique marseillais TTristana sera en b2b avec son cher ami Christoff Riedek. Les génies Kendal et Abstraxion seront aussi de la partie, aux côtés de la productrice roumaine basée à Berlin, Borusiade.

01

Bienveillance et inclusion, par toustes et pour toustes

Un Autre Air sera intransigeant sur les questions d’inclusion. Le festival condamne « tout acte homophobe, transphobe, misogyne, raciste, antisémite, discriminatoire de quelque nature qu’il soit ainsi que la violence, la haine et l’irrespect sous toutes leurs formes. Nous en appelons à la bienveillance et à l’humanité de chacun pour faire de ces événements des bulles de partage, d’amitié, de sympathie, et de lâcher-prise autour de la musique que l’on est si heureux de pouvoir proposer », peut-on lire dans leur présentation. Les aiguilleurs sont doté·e·s d’un background artistique pour guider les invité·e·s, iels seront aussi là pour veiller à cette entente sereine.

Eco-responsable, pour le monde d’après

Enfin, la fête sera la plus green possible. Côté prod, les artistes sont hébergé·e·s à 2 min à pied de la Friche, le toit-terrasse est équipé de batterie solaires, tout comme le soundsystem, grâce au partenaire Pikip Solar Sound System. Côté food, les producteur·rice·s sont locaux·ales, les vins sont naturels et tout le monde peut ramener ses éco-cups et gourdes.

Ainsi, Un Autre Air a décidé de pleinement prendre la vague du monde d’après. En réorganisant sa scénographie pour respecter les conditions sanitaire, le festival fait de sa seconde édition une expérience immersive unique, mêlant cultures locales et fête alternative. Le tout dans une volonté de rendre cette rencontre accessible à toustes, dans le respect de la biodiversité.

Toutes les informations et la billetterie sont à retrouver sur le site internet du festival, Shotgun et sur les pages Instagram et Facebook de l’évènement.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant