Marseille : un tout nouveau festival dédié aux cultures électroniques va investir la Friche

Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©cdutrey
Le 15.09.2021, à 12h06
02 MIN LI-
RE
©cdutrey
Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©cdutrey
0 Partages
Les 24 et 25 septembre, la Friche de la Belle de Mai se transforme en cité idyllique lors du tout nouveau festival Utopia, porté par la SMAC le Cabaret Aléatoire. Au programme : 2 jours de pure fête, talks et marché solidaire sur 45 000m² dédiés aux cultures électroniques.

La Friche, c’est comme un Pokemon en constante évolution : il est toujours au max mais il en a toujours sous le capo. À l’image de la ville qui l’abrite, Marseille, cet espace de 45 000 m² n’est jamais là où on l’attend. Pour la première fois, il accueil ainsi Utopia, cité démocratique, intelligente et ludique consacrée aux cultures électroniques et aux solidarités. Objectif : fédérer autour d’une expérience multi-sensorielle unique.

Line up de feu

Pendant deux jours, la Friche prothéiforme et infiniment modulable accueillera 45 artistes sur 7 scènes aux ambiances diverses situées aux quatre coins du site. La programmation, parfaitement paritaire, se baladera sans crier gare parmi la shinny House, la hard trance jusqu’à la dark Techno avec par exemple Mila Dietrich, Disk, Mézigue b2b Mad Rey, Triceratops ou encore Archie Hamilton.

Pour la suite de ce line up de génie, Utopia fera la part belle à l’international avec Chris Liebing, Dubfire, Kittin, Dax J, Robert Owens et Cinthie. Et parce que les produits locaux sont toujours plus frais, Lion’s Drums et la famille Maraboutage seront bien entendu de la partie. Et pour la première fois, la Friche donne carte blanche aux labels Possession et Perlon sur des scènes dédiées à leurs univers.

01
©Caroline Dutrey

Acteur·rice·s de paix

En plus de cette prog inclusive, le festival souhaite dès cette année envoyer un message fort pour la paix et l’égalité, en réunissant l’artiste palestinienne Sama Abdulhadi et l’Israélienne Magit Cacoon.

Côté rencontres, un marché responsable s’installera pour soutenir la reprise d’activité des entreprises locales. L’occasion de partager leurs savoir-faire, chiner une sélection de créateurs et soutenir les initiatives de la région. Enfin, une véritable agora prendra place au pôle de conférences et débats autour de la fête de demain : débats fertiles, discussions éclairées et échanges démocratiques assurés.

Toutes les informations, la billetterie et la programmation sont à retrouver sur le site internet et la page Facebook de l’évènement.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant