Marseille, Bordeaux, Lyon, Paris, Rennes et Le Havre vont accueillir la Red Bull Music Academy

Écrit par Jacques Simonian
Le 25.04.2017, à 11h23
03 MIN LI-
RE
©Red Bull Music Academy
Écrit par Jacques Simonian
La Red Bull Music Academy recommence son Tour de France à base de workshop et de soirées, à la rencontre de la scène locale. 6 étapes sont à prévoir entre Marseille, Bordeaux, Lyon, Paris, Rennes et Le Havre pendant les mois de mai et juin. Ces événements ont pour but de promouvoir le programme de résidence de Red Bull, dont les inscriptions ouvrent le 1er mai.

Tout le monde peut y participer, mais les places sont chères ! Pour tenter d’intégrer la Red Bull Music Academy (RBMA), il vous faudra répondre à un (long) questionnaire et l’accompagner d’un CD 3 titres. Le tout sera ensuite examiné par une commission d’écoute, qui sélectionnera 1 ou 2 participants par pays. Pendant deux sessions de quinze jours, les vainqueurs se joindront aux grandes pointures de la musique (Iggy Pop, Björk, Chilli Gonzales, pour l’édition de l’année passée à Montréal) pour y donner des conférences et se produire en soirée.

Mais nul besoin de franchir ces étapes de sélection pour participer aux workshops, ouverts à tous, que Red Bull organise en France cet été. À chacune de ses étapes, la RBMA mettra à l’honneur une discipline : le beatmaking, le sampling, le songwriting, la production et le mastering ; grâce à des artistes experts en la matière.

La toute première étape est prévue au Tetris du Havre, le 6 mai de 15 heures à 18 heures. Le rappeur Josman et son beatmaker Easy Dew viendront donner un cours de songwriting pour aiguiser les plumes, accompagnés du duo Rilès et Keight, qui avait déjà participé au RBMA Tour 2015.

La semaine suivante, le 12 mai de 14 heures à 17 heures, c’est la Voûte Virgo de Marseille qui accueillera la session sampling. Qui de mieux placé que deux des producteurs de la maison Numbers, auteurs du très bon EP Vinyl Diggers, Doc Daneeka et Kool Clap ? Ils retrouveront ensuite le prodige du nu-disco norvégien Prins Thomas et le DJ italien Daniele Baldelli sur le rooftop du R2, imposant bâtiment fixant la mer Méditerranée.

   À lire également
Deux artistes partent à la course aux simples dans Paris pour Red Bull Studios

Le 13 mai, direction l’atelier B, à Bordeaux, 15 heures – 18 heures. Le mot d’ordre ? Production. C’est l’allemand Roman Flügel qui animera ce workshop et décomposera l’un des morceaux de son dernier long format, phase par phase, afin de mettre en avant tous les rudiments de la production. À la nuit tombée, il faudra embarquer sur le bien connu I.Boat du quai Armand Lalande. Un des enfants de la ville, Konkørd, et Cleveland, qui a su gagner le respect de John Talabot, seront en charge de l’animation.

Mi-parcours

Lyon, quatrième étape, deuxième session sampling. Le 19 mai prochain, trois événements seront à prévoir. D’abord, de 14h à 17h, rendez-vous dans l’hybride Taverne Gutenberg du troisième arrondissement de la capitale des Gaules pour une activité collaborative en compagnie de l’enfant de la colline de Croix-Rousse, LB aka Labat : certains participants sélectionneront des extraits de chansons, tirés d’un bac de vinyle, que l’artiste utilisera comme base pour la création d’un morceau original.

Juste après, c’est LE disquaire spécialiste des musiques électroniques de la ville, Chez Emile Records, qui se transformera en studio d’enregistrement pour une émission spéciale Lyon, qui sera retransmise en direct sur la Red Bull Radio. Le crochet lyonnais se clôturera sur le rooftop le plus connu de la ville, Le Sucre. On y retrouvera le très bon Labat, un des résidents du super label hollandais Dekmantel, Dekmantel Makam, le planant Huerco S, ainsi que des artistes turcs, Kaan Duzarat & Zozo, et le trio de Insanlar.

L’avant-dernière destination de ce tour de France aura lieu à Paris les 27, 28 et 29 mai, et se repartira en 3 points. Un premier, entre 10h et 17h30, le 27, dans le Red Bull studio Paris, pour une initiation au songwritting, avec Julien Gasc, le chanteur du trio Aquaserge. Changement d’adresse et de jour, le 29, pour atterrir dans les mythiques Studios Saint Germain pour un essai au mastering, piloté par Antoine « Chab » Chabert, une des figures phares de la discipline.

Le 27 au soir, on fera la fête à la Villette Sonique de 22h30 à 6 heures. Le collectif Sin, qui réunit Flavien Berger et Gaspard Claus, aura carte blanche, tant pour l’identité visuelle que musicale, afin d’habiller le Parc de la Villette. Les DJ sets et performances live seront enregistrés dans le but d’être peaufinés lors d’une résidence au studio parisien de Red Bull, pour finalement être pressé sur vinyle.

C’est à Rennes, le 3 juin que le RBMA tour prendra fin. Pour cette ultime étape, qui mettra en valeur la production, ce sera Feadz à la manœuvre, analysant chaque étape de son dernier remix, avec comme idée de le recomposer piste par piste à partir des samples originaux ; l’atelier est prévu de 15 heures à 18h30. La soirée de clôture se déroulera au 1988 Live club, en compagnie de Jimmy Edgar et du beatmaker Sinjin Hawke,  qui exploreront l’univers des musiques clubs et techno.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant