Manchester : des étudiants organisent des soirées entre malades du Covid dans les résidences universitaires

Écrit par Sarah Pince
Photo de couverture : ©D.R
Le 13.10.2020, à 17h47
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Sarah Pince
Photo de couverture : ©D.R
0 Partages
Alors que la ville connaît une augmentation des cas de contamination, des étudiants de l’Université de Manchester organisent depuis plusieurs semaines des soirées “Covid Positive” dans les résidences universitaires.

Depuis plusieurs semaines, les résidences étudiantes de l’Université de Manchester sont le théâtre de soirées “Covid Positive”, avec comme principe de n’accepter que des participants positifs à la Covid-19. Samedi 3 octobre, les festivités auraient été interrompues par la police locale, a affirmé un étudiant au Guardian.

Une vidéo publiée fin septembre sur les réseaux sociaux montre une centaine d’étudiants dansant devant un sound system à Owens Park, une résidence étudiante située à Fallowfield, campus qui compte la plus grande concentration d’étudiants en première année au sein de l’Université de Manchester et devenu le plus gros cluster de l’institution.

The Mancunion reveals exclusive footage

Publiée par The Mancunion sur Vendredi 25 septembre 2020

Aujourd’hui, la ville de Manchester compte le plus haut taux de contamination de tout le pays. Une augmentation montée en flèche chez la population étudiante : le taux d’incidence des infections chez les 17-21 ans est presque six fois plus élevé que dans le reste de la ville. Depuis le 21 septembre, plus de mille étudiants de l’Université de Manchester ont été testés positif à la Covid-19, contraignant des milliers d’autres à rester en quarantaine.

Une augmentation inquiétante des contaminations a également été relevée dans les banlieues voisines de Fallowfield, notamment à Newcastle ainsi que dans plusieurs campus – 5 000 cas ont été confirmés parmi les étudiants et les équipes de 80 universités à travers le pays selon le Daily Mail . Une situation alarmante qui a poussé plusieurs de ces établissements à adopter l’enseignement à distance.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant