Mais que vend le livreur du dernier clip d’Arno Gonzalez ?

Écrit par Thémis Belkhadra
Le 29.01.2016, à 17h23
02 MIN LI-
RE
Écrit par Thémis Belkhadra
En septembre dernier, Arno Gonzalez partageait The Delivery Boy, son second album, un mariage techno/electronica doux et habité. Aujourd’hui, le titre éponyme a son clip. On y voit un livreur de pizzas un peu fatigué, empocher de gros billets. Mais, que peuvent bien contenir ces boîtes de carton ?

En quinze ans, Arno Gonzalez s’est imposé comme une figure emblématique de la scène techno française. Originaire d’Angers, il est aujourd’hui un des producteurs les plus actifs de l’Ouest français. Il organise notamment les Modern, énormes rendez-vous techno bien connus de nos amis bretons. En septembre dernier, il sortait son deuxième album, The Delivery Boy qui portait une identité à mi-chemin entre techno et electronica. Une écoute dont on ne sort pas indemne. 

Aujourd’hui, c’est au titre éponyme de l’album qu’Arno Gonzalez a offert un clip. “The Delivery Boy”, un morceau entêtant mais surtout entêté, un trip électronique marqué par quelques accents house. Pour le sublimer, un clip à l’ambiance urbaine, légère au premier abord.Un livreur de pizza fait sa tournée, pénétrant toujours un peu plus l’intimité de ses clients et multipliant les rencontres incongrues. Une question brûle les lèvres à mesure que le livreur, incarné par le rappeur Pepso Stavinsky, effectue ses transactions.

Le paroxysme est atteint lorsque notre livreur est gracié d’un billet vert pour la livraison d’une simple pizza. Mais que vend donc cet homme ? C’est le moment où chacun de vos potes y va de sa petite hypothèse, mais ce n’est qu’à la fin de la vidéo que la vérité — pas si évidente — se révèle.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant