L’underground français s’attaque à Marilyn Manson : une compilation exceptionnelle de 32 remixes

Écrit par Manon Beurlion
Photo de couverture : ©D.R
Le 08.11.2018, à 16h43
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Manon Beurlion
Photo de couverture : ©D.R
Marilyn Manson continue d’être autant effrayant qu’adulé, la preuve avec la sortie le 15 novembre prochain d’une compilation qui remixe les grandes chansons de l’artiste, par les DJ’s Emo Goblin et Lëster.

L’un est une tête chercheuse de l’underground, l’autre est une figure du post-queer. À deux, ils ont compilé leurs artistes préférés – soient 32 – sur un album de reprises de Marilyn Manson, Marilyn Manson Reeboot : Resurgence. 

Le projet a mis un an, du contact des artistes à l’enregistrement de ce best of 2018 de Marilyn Manson. De Boe Strummer qui reprend « Final » façon gabber, à Léo Hoffsaes pour l’imperceptible « The Beautiful People » en passant par Sentimental Rave pour un « Coma White » raver ou le célèbre « Tainted Love » christique par Sara Fuego, chaque remix est un véritable hommage au chanteur, musicien, poète, peintre et plasticien américain. 

   À lire également
Pourquoi cela vaut (carrément) le coup de sortir le jeudi soir

L’opus sortira le 15 novembre prochain. Pour l’occasion, Emo Goblin et Lëster organisent la Resurrection Party à la JAVA sous les JJ Java. La DJ brestoise Sara Fuego viendra jouer en live. Elle est l’une des nouvelles têtes de la scène électronique lo-fi et a sorti il y a peu son premier album éponyme, sur le label belge Midi Fish. L’icône punk à la française, Regina Demina partagera les platines avec Lëster. Ils seront suivis de près par Kimberlaid et Emo Goblin. Il semblerait que les deux acolytes ne fassent rien comme personne : pendant la soirée, une scène de court-métrage dont le titre est « Météores » et qui suit le personnage de Lëster, sera tournée. L’occasion d’être le temps d’un jeudi soir, figurant à la Java.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant