Londres : l’un des plus vieux clubs de la ville, le Koko, a pris feu cette nuit

Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©D.R.
Le 07.01.2020, à 14h23
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
Hier soir, le Koko, club de Camden à Londres, a été la proie des flammes. Une soixantaine de pompiers ont su maîtriser l’incendie dont la cause est encore inconnue, et sauver par la même occasion un des plus vénérables lieux de culture de la ville.

Le Koko, club londonien situé dans le quartier de Camden, a été victime d’un incendie hier soir. Prévenus un peu avant 21h, les pompiers ont pu maîtriser les flammes au cours de la nuit de façon à ce qu’elles restent contenues au toit du bâtiment. Leur réactivité et efficacité ont été unanimement saluées, d’autant plus que l’édifice est un vénérable lieu de culture pour la ville dont il a accompagné l’évolution musicale. D’abord un théâtre ouvert en 1900, le Camden Palace devient ensuite une salle de concerts qui a accueilli les plus grands, des Rolling Stones aux Sex Pistols. Devenu le Koko en 2004, le club continue d’accueillir des concerts de prestige (Madonna, Prince, Kanye West, etc.) en plus des soirées hebdomadaires dédiées aux musiques urbaines et électroniques.

L’incendie a surpris d’autant plus que le club était fermé depuis mars dernier pour d’importants travaux de rénovation et d’agrandissement, et devait réouvrir au printemps 2020. Pour l’instant, les gérants du club évaluent encore les dégâts et devraient publier prochainement un communiqué officiel.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant