Paris : le Listen! Festival va unir les scènes belge et française lors d’une soirée off d’exception

Écrit par Thémis Belkhadra
Photo de couverture : ©Nachtschadauw
Le 22.01.2020, à 12h32
03 MIN LI-
RE
©Nachtschadauw
Écrit par Thémis Belkhadra
Photo de couverture : ©Nachtschadauw
0 Partages
Attelé à la préparation de sa cinquième édition, le Listen! Festival s’exportera à Paris pour la première fois le samedi 1er février. Investissant le Centre Wallonie-Bruxelles et la Station – Gare des Mines le samedi 1er février, l’événement connu pour son éclectisme exigeant promet de belles découvertes avec une flopée d’artistes locaux émergents.

Fruit d’une collaboration étroite entre tous les acteurs importants de la scène bruxelloise, le Listen! Festival s’est imposé comme une véritable référence en quelques années. Itinérant, et qualitatif dans sa diversité musicale, l’événement a été conçu afin de répondre à plusieurs objectifs : promouvoir une scène locale en pleine ébullition, resserrer les liens entre ses différents acteurs et proposer à ses festivaliers une expérience auditive d’exception. Ainsi, le Listen! – qui inaugure cette année une nouvelle devise, « United in Music and Diversity » – attache un soin particulier à l’élaboration d’un programme qui couvre l’ensemble des scènes électroniques, et dans lequel les pointures internationales n’éclipsent pas les nombreux talents du vivier local.

Attirant plusieurs milliers de visiteurs, le Listen! a aussi su conquérir les pays voisins. Co-organisateur de l’événement, Nicolas Bucci confie que « la France est l’un des quatre pays qui compose la majeure partie du public du Listen! ». Il n’en fallait pas moins pour que l’équipe se décide à partir à la conquête de notre capitale. « L’an dernier, nous avons réalisé l’engouement que suscite le festival en France, et notamment à Paris. Paris et Bruxelles sont proches aussi bien géographiquement que dans leur manière de faire la fête. Nous avons voulu sceller ce lien au-travers d’un événement et d’une curation mêlant artistes belges et français ».

Ne dérogeant pas à l’esprit itinérant du festival, l’escapade parisienne du Listen! proposera donc un événement en deux actes. Les festivaliers seront d’abord invités au Centre Wallonie-Bruxelles de Paris, de 18h30 à 22h30, où se produiront six artistes émergents de la scène belge. « Nous avons conçu le line-up en collaboration avec Culte et Niente, deux agences de booking belges en pleine expansion. Chacune d’entre elles investira l’une des salles du CWB pour y proposer trois live-acts de 30 minutes », développe Nicolas Bucci qui se réjouit de la polyvalence du line-up. House savante avec Lawrence Le Doux, musique hybride avec Susobrino, l’ambient de Roméo Poirier jusqu’à la techno expérimentale de Sagat : les couleurs, multiples, traduisent l’ambition du festival : celle de faire fi des étiquettes musicales pour privilégier une découverte guidée avant tout par l’écoute.

Après une mise en jambes tranquille, direction la Gare des Mines où se déroulera la suite du programme. Aux commandes, l’équipe du Listen! s’entoure du collectif Les Actionnaires pour une nuit qui célébrera l’amour que partagent Paris et Bruxelles pour la fête et le bon son. « Les Actionnaires est un collectif important à Bruxelles, qui se démarque nettement sur le plan musical », reprend Nicolas. « Par ailleurs, leur bonne connaissance des scènes belge et française en faisaient les camarades parfaits pour cette aventure ». Le poète autodidacte de Metz, Noir Boy George, y rencontrera son homologue belge, Christophe Clébard, tandis que la parisienne OKO DJ partagera les platines avec Nosedrip, signature montante d’Ostende. De leur côté, Laura Palmer, Weird Dust et Boochie se chargeront de porter les couleurs du dancefloor bruxellois. Enfin, La Souris et l’Éléphant, duo fondateur du collectif Les Actionnaires, s’associera aux DJs parisiens derrière le festival Ideal Trouble. 

À la fois varié et intriguant, le programme concocté par Listen! à l’image du spectacle tonitruant que l’événement réserve à Bruxelles cette année. Pour sa cinquième édition, le festival se prépare à investir toute la capitale belge, de son mythique Fuse à son nouveau-né C12, du bar hyper-central des Halles Saint-Géry à un lieu encore jamais investi : le Buda Bxl. Occasion rêvée pour découvrir l’équilibre unique entre hédonisme, paisibilité et richesse culturelle qui caractérise Bruxelles, le Listen! se jouera du 25 au 29 mars prochain. En attendant, c’est à Paris que se joueront les premières festivités, du Centre Wallonie-Bruxelles à la Station – Gare des Mines en très bonne compagnie ce samedi 1er février.

Toutes les informations sont à retrouver sur les pages Facebook de l’événement au Centre Wallonie-Bruxelles et à la Station – Gare des Mines.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant