L’incroyable scénographie de Gesaffelstein à Coachella imitait l’effet d’un trou noir

Écrit par Bartolomé Laisi
Photo de couverture : ©Coachella
Le 19.04.2019, à 12h27
02 MIN LI-
RE
©Coachella
Écrit par Bartolomé Laisi
Photo de couverture : ©Coachella
Le mois dernier, Gesaffelstein faisait son grand retour dans le décor électronique avec son dernier album Hyperion. Malgré des critiques mitigées, son passage sur la scène de Coachella était très attendu. Son installation scénique aux inspirations cosmiques n’est pas passée inaperçue.

Dimanche 14 avril dernier, sur la scène du festival Coachella, Gesaffelstein a fait son grand retour en live. Après 5 ans passés hors du feu des projecteurs, et la sortie d’un nouvel album controversé, le public a pu (re)découvrir l’artiste sous un tout nouveau décor ! En effet, le producteur avait pour l’occasion aménagé un espace scénique imitant l’obscurité d’un trou noir.

Pour produire cet effet des plus atypiques, l’artiste a utilisé le Vantablack VBx2, un matériau absorbant plus de 99% des particules de lumière, considéré comme la substance la plus sombre que l’on connaisse. Tellement sombre qu’il est impossible de discerner les caractéristiques des surfaces sur lesquelles on l’applique. Développé par la société britannique Surrey Nano System et dévoilé en 2014, Gesaffelstein est le premier a utiliser ce type de matériau sur scène ! Lors de sa performance, une structure monolithe recouverte de Vantablack créait l’impression d’une profondeur et d’un noir infinis, simulant un véritable trou noir sur scène.

L’artiste rejouera lors du second week-end du festival, dimanche 21 avril. Toutes les informations sont à retrouver sur le page Facebook de l’événement. 

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant