l’EXIT est l’un des seuls festivals techno européens à être maintenu cet été

Écrit par Jeanne Maizy
Photo de couverture : ©D.R.
Le 25.06.2020, à 16h17
03 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Jeanne Maizy
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
C’est confirmé. L’EXIT en Serbie fera bien venir Amelie Lens, Nina Kravitz est bien d’autres dans les Balkans cet été. Le festival aura lieu à Novi Sad du 13 au 16 août 2020 et le reste de la programmation donne déjà envie.

L’EXIT Festival devait initialement se tenir à la mi-juillet. Alors que l’évènement risquait lui aussi de subir le sort de nombreux autres festivals en Europe et dans le monde au regard du contexte sanitaire, la première ministre serbe, Ana Brnabić, a demandé à l’Exit de ne pas annuler son édition mais de le reporter au mois d’août. Cette déclaration fait suite au constat d’une nette amélioration de l’évolution de l’épidémie sur le territoire serbe : « Nous recommandons de déplacer le festival au mois d’août, car nous pensons que la situation sera totalement maîtrisée d’ici là », a-t-elle déclaré à Novi Sad, la ville où se déroule l’EXIT.

Sitôt après l’annonce d’Ana Brnabić, l’équipe de l’Exit festival s’est donc attelée 24h/24h à l’organisation de l’évènement et à la mise en place de ses 20 scènes et espaces. Comme chaque année, le festival se tiendra dans la gigantesque forteresse de Pretovaradin, un monument du 18ème siècle à 75km de Belgrade, la capitale serbe.

Le festival qui dure 4 jours et 4 nuits célèbre cette année ses 20 ans. Crée en 2000 sous la forme d’un mouvement de paix et de liberté, l’Exit a toujours gardé son engagement social et environnemental. Pour cette 20ème édition, une campagne pour la promotion de l’unité avait par ailleurs été lancée depuis novembre dernier, afin que toutes les origines puisse fraterniser en vue du festival. Un message fort compte tenu du contexte mondial : « Avec tout ce qui se passe dans le monde aujourd’hui, le message social de l’EXIT semble malheureusement aussi important qu’il l’était il y a 20 ans. À l’époque, nous sortions du régime oppressif et nous luttions pour la paix et la liberté en Serbie et dans les Balkans. Aujourd’hui, 20 ans plus tard, nous souhaitons envoyer un message d’espoir au monde, en lui faisant savoir que le pire est derrière nous en ce qui concerne la pandémie, mais aussi en soulignant qu’il y a tant de travail à faire pour remédier aux inégalités raciales ou à la destruction de notre planète » a déclaré le fondateur et directeur général du festival, Dušan Kovačević dans un communiqué de presse.

Concernant la programmation, les organisateurs ont souhaité l’axer sur des musiciens disponibles en Europe. Amelie Lens, Boris Brejcha, Robin Schulz, Paul Kalkbrenner, Nina Kraviz, Tale of Us, 999999999 ou encore Marcel Dettmann font ainsi partie de la première vague d’artistes annoncés, mais une seconde devrait être dévoilée dans les prochaines semaines. L’EXIT mettra également en valeur différents styles musicaux pour tous les goûts grâce à la Latino Stage, la Beats Stage, la scène consacrée aux fans de hip-hop, la scène XBass Pit, pour la musique drum and bass, la Gaia Experiment Trance Stage ou encore Wenti Wadada Reggae Stage. Des artistes locaux ou régionaux pourront aussi se produire sur la scène Urban Bug.

Le nombre de participants au festival sera toutefois limité à 50% de ses 55 000 personnes maximums par jour et les tests PCR qui ne seront pas obligatoires pourraient le devenir si les conditions sanitaires le nécessitaient. L’EXIT festival souffle néanmoins un vent d’espoir pour toute l’industrie musicale et le monde de l’évènementiel mis à l’arrêt par la crise.

Depuis le 17 juin le festival propose une offre limitée « 4+1 », pour 4 pass achetés, le 5ème est offert. Pour participer au jeu concours avec Trax Magazine et tenter de gagner 1×2 pass 4 jours, c’est ici .

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant