Les nouveaux décors du Marvellous Island vont faire voyager Paris dans un monde tribal

Écrit par Bartolomé Laisi
Le 22.05.2019, à 12h05
03 MIN LI-
RE
©Alban Gendrot
Écrit par Bartolomé Laisi
Le festival Marvellous Island revient sur l’idyllique Île de loisirs de Vaires-Torcy, en région parisienne, pour sa 7ème édition, qui se déroulera les 8 et 9 juin prochains. D’année en année, l’événement propose une programmation de plus en plus diversifiée et pointue, et toujours plus de têtes d’affiche. Cet été, le site sera pris d’assaut par une impressionnante liste de headliners, de Marcel Dettmann à Paula Temple, en passant par Nina Kraviz ou FJAAK. Une sélection sublimée par toutes les nouveautés que nous réserve cette édition. Scénographie grandiose, scènes revisitées, animations… Etat des lieux des points forts du Marvellous nouvelle génération.

Si à première vue, écouter de la musique les pieds dans le sable sous un soleil rayonnant ne rime pas vraiment avec Paris, c’est pourtant bien ce que l’événement propose à chaque édition sur l’Île de Vaires-Torcy, une base de loisirs sur les rives d’un lac, située en Seine-et-Marne, à quelques stations de RER du centre de la capitale. Entre décorations des plus travaillées et cadre paradisiaque, la 7ème édition du Marvellous Island, les 8 et 9 juin, s’annonce une fois encore comme un incontournable de l’été. 

Comme chaque année, la scénographie et l’aménagement du festival réservent bien des surprises. « On veut créer un espace dans lequel les gens se sentent ailleurs, que ce soit par le lieu ou par la façon de l’interpréter. On veut vraiment plonger les gens dans notre univers, une île merveilleuse. », commente Laurent Kemler, le programmateur du festival. En effet, chaque scène sera décorée en adéquation avec ses univers musicaux, afin de favoriser l’immersion du public. Cette année, l’accent sera mis sur une ambiance “tribale”, déclinée à travers l’ensemble du festival, pour constituer un cadre unique. Ainsi, la Beach Stage, dont la scénographie a été totalement repensée, accueillera notamment une immense jungle. La Hippie Stage présentera un nouveau design avec un dôme en partie transparent, comparable à celui déjà présent sur la Digital Stage (en plus petit), pour profiter du soleil en journée, et du firmament la nuit. Sa décoration « spirituelle et aérienne » sera en accord avec les esthétiques musicales des artistes qui s’y produiront : « ethnic et downtempo le samedi, et micro-house, house ou “vinyle” », le dimanche. Les décors de l’événement incluront également des totems géants. « On a mis des décorations sur le sol, les arbres, les murs, avec la volonté de vraiment marquer les esprits. C’est grâce à tous ces éléments que les gens vont vraiment déconnecter », ajoute Laurent.


La structure de la Hippie Stage 


Le festival ayant comme volonté de mélanger les têtes d’affiche avec des artistes et collectifs émergents, c’est tout naturellement qu’il accueillera en son sein de nombreux collectifs d’Île-de-France. Parmi eux, les festivaliers pourront retrouver certains collectifs techno parisiens tels que Exil, ou encore Katapult, le label ambassadeur de la micro à Paris. Côté house, Barbieturix, groupe militant queer et féministe, animera avec énergie le festival, sans oublier la présence de PWFM, véritable tremplin de jeunes talents. « Je suis très content de recevoir ces collectifs. Je pense que le futur des musiques électroniques à Paris sont ces personnes motivées, passionnées, qui veulent créer un style de soirées en adéquation avec leurs goûts », termine Laurent.

   À lire également
Le festival Marvellous Island annonce un line-up très (très) techno pour son édition 2019


 
Et qu’on se rassure, l’habituel Truck RADAR sera encore présent cette année avec un show 100% hip-hop, en live et DJ sets, et MC’s au micro. Se succéderont ainsi les collectifs 99GINGER, WAVE et Sixtion le premier jour, puis Hyconiq, Views et Artjacking France, le second jour.

Pour compléter ce programme alléchant, le festival proposera plusieurs animations comme de la pétanque sur une cinquième “mini-scène”, à la programmation house, ainsi que des activités UCPA sur la plage avec « beach-volley & puissance 4 géant ».

Toutes les informations et la programmation complète sont à retrouver sur la page Facebook de l’événement ou sur le site Internet du festival.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant