Les immenses Docks de Paris vont vibrer au son des 8 scènes du festival Dream Nation

Écrit par Alexis Tytelman
Photo de couverture : ©D.R
Le 11.06.2019, à 15h21
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Alexis Tytelman
Photo de couverture : ©D.R
Du 20 au 22 septembre 2019, le festival Dream Nation revient aux Docks de Paris, avec, comme tous les ans, une programmation sur plusieurs scènes explorant les différents styles de musiques électroniques. 8, pour être précis. Pour l’heure, les premiers noms du samedi ont été annoncés, et devraient mettre tout le monde d’accord.

3 jours, 8 scènes, plus de 60 artistes. Voilà ce qui attend le public du festival Dream Nation. Du 20 au 22 septembre 2019, Ce dernier revient en effet enflammer les Docks de Paris, situés à Aubervilliers, avec, comme tous les ans, une programmation à quatre têtes (bass music, hard beat, trance et techno) dont quelques noms du samedi ont déjà été annoncés. 

Sur la scène bass music, le boss du dubstep préhistorique Megalodon, Downlink et ses basses subsoniques ravageuses, mais aussi Delta Heavy, 12th Planet et la légende drum’n’bass Black Sun EmpireLes amateurs de hard music auront aussi droit à une scène dédiée, qui sera notamment animée, ou plutôt dévastée par le headliner Radical Redemption, le pionnier de la hardtek Billx, Malice, et le bruyant N-Vitral


Du côté du trance stage, les grooves ternaires des vétérans israéliens d’Infected Mushroom, actifs depuis près de 20 ans et, dans un style plus progressif, de leurs compatriotes de Major 7 ainsi que Bliss ou Morten Granau promettent de grands moments de psychédélisme sonore. Enfin, les férus de techno pourront profiter des sets à haut niveau de sortie de Luke Slater, également connu sous son alias Planetary Assault Systems, du français Electric Rescue ainsi que de Keith Carnal.

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l’évènement.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant