Les collectifs underground de Lyon, Marseille et Saint-Etienne réunis à Paris pour la prochaine Club Trax

Écrit par Trax Magazine
Le 12.03.2018, à 11h33
02 MIN LI-
RE
©Victor Maitre
Écrit par Trax Magazine
Et si on revenait aux bonnes vieilles fêtes entre potes, celles où l’on finit par connaitre la moitié de la soirée parce que l’ambiance est détente et qu’artistes comme participants ont tout donné pendant la nuit ? C’est l’idée de la prochaine Club Trax, qui aura lieu le 24 mars prochain. Chose promise, chose due, on vous annonce le lieu et le line-up : les DJ’s des crews BFDM, Positive Education, Metaphore Collectif et Qui Embrouille Qui viennent embraser le 142 rue Montmartre, alias l’ex-Social Club !

Voici quelques-uns des représentants flamboyants du nouvel underground français, celui que Trax a choisi de mettre en avant dans un dossier spécial de son numéro papier Trax #209, actuellement en kiosque. Un coup de projecteur justifié par leur démarche débordant d’énergie, celle d’une approche DIY couplée à une fraternité sans prise de tête, mais aussi (bien sûr) par leurs talents derrière les platines. 

   À lire également
Les collectifs BFDM, Positive Education et Metaphore s’associent pour une tournée française

La preuve par set le 24 mars prochain, où se succéderont Les Fils de Jacob, Judaah, Shlagga, Israfil et Myako. Les premiers nous viennent du côté de Saint-Etienne, où ils sont résidents/cofondateurs du festival Positive Education. Le hardcore de Manu le Malin y côtoyait l’année dernière l’EBM de Front 242, la transe percussive de Tolouse Low Trax ou Phuong Dan, la techno perçante de Rrose et Varg… Un line-up pointu comme un glaive, à l’image des influences du duo. Judaah, boss de l’incontournable label lyonnais label Brothers From Different Mothers (BFDM), expert des grands écarts stylistique, promet aussi un set imprévisible, nourri de tout ce qui grouille entre entre la jungle, le hip-hop, l’electro et l’acid. 

De Marseille nous viendront Israfil et Shlagga, chefs de file du collectif Metaphore, élevés au post-punk, au tribal, à tout ce qui crache dans les speakers et plonge le dancefloor dans une danse aveugle sous les néons brûlants. Les couleurs locales seront portées par Myako, résidente Rinse France et membre de Qui Embrouille Qui, le collectif lancé par DJ AZF. Au programme, une techno qui pousse le public hors de sa zone de confort à grand renfort d’IDM et d’electro.

Pour accueillir la relève de la scène française, quel meilleur lieu que celui qui en a un temps été le moteur lancé à plein régime, fief des écuries Ed Banger ou Bromance : l’ex-Social Club au 142 rue Montmartre, temple de la fête parisienne au tournant des années 2010. Et comme à l’époque, les DJ’s invités, au-delà de leur affiliation à tel ou tel crew, collectif, ville… se connaissent et s’invitent tous les uns les autres. Une grande réunion de famille où chaque artiste donnera tout ce qu’il a. On vous recommande vivement de réserver votre soirée, et votre journée récup’ du lendemain.

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de la Club Trax : Nouvel underground. Les préventes sont en vente dès à présent en suivant ce lien.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant