Les 5 conseils de Society Of Silence pour débuter sur Ableton Live

Écrit par Sylvain Di Cristo
Le 01.06.2016, à 16h24
02 MIN LI-
RE
©Society of Silence
Écrit par Sylvain Di Cristo
Le duo techno parisien Society Of Silence (Nicolas Villebrun et Benoît Legrain) a démontré son talent en live maintes fois ces dernières années. Programmés au Weather Festival mais aussi aux Bains numériques pour la Club Trax ce dimanche 5 juin, on a demandé à ces experts d’Ableton Live leurs conseils pour démarrer sur l’un des logiciels les plus prisés des producteurs électroniques modernes.

1 – Ouvrir la page d’aide ! La page d’aide de Live est particulièrement bien conçue. Elle propose un tour d’horizon du logiciel et des leçons avec exemple de sessions qui te guident pas à pas. Tout ça est à l’intérieur même du logiciel, sans être obligé d’aller sur le Net. Certains instruments sont passés en revue, comme le sampler. On peut aussi consulter la fenêtre d’information en bas à gauche, qui décrit tous les paramètres.

2 – Débuter sur la page Session. Commencer avec cette page est un moyen de composer très rapidement. On peut faire des loops super vite en jammant avec les clips audio de Live. Il est possible de les pré-écouter et disposer à sa guise ces petits morceaux de sons dans les pistes.

3 – Utiliser les presets d’instruments pour découvrir l’étendue des possibles. Les presets des différents instruments de Live permettent d’apprendre toutes les possibilités de ceux-ci. Ce sont des instruments virtuels qui n’ont pas à rougir face “vrais” synthés et boîtes à rythmes. Les possibilités sont les mêmes et même parfois plus évoluées. Pour avoir l’équivalent en matériel hardware, il faudrait posséder un studio à 100 000 € au moins ! Pour créer ses premières banques de sons, il y a plein de packs gratuits sur le site d’Ableton et sur le Net. On vous conseille le site de l’artiste Legowelt, qui est très intéressant. Vous pouvez u trouver des samples gratuits de synthés analogiques (enregistrés par le maître !) et des instruments et effets pour Live.

4 – Passer un maximum de temps sur Ableton. Il n’y a pas de secret : si l’on veut faire de la musique ou n’importe quelle discipline, il faut y consacrer du temps ! Ableton Live, c’est un instrument comme une batterie ou une guitare. Si vous voulez exprimer votre créativité débordante, le temps et la persévérance seront votre meilleur atout.

5 – Avoir des idées et être original. Il y a la phase d’apprentissage et la phase créative. Il ne faut pas forcément avoir une maîtrise complète du logiciel pour passer à la phase créative mais il faut connaître un minimum de chose pour pouvoir réaliser ses idées. Il ne faut pas céder à la tentation de la facilité. Live a tellement de possibilités qu’on peut démarrer plein de projets avec des idées et des approches différentes. Il faut aussi essayer de se restreindre et ne pas mettre toutes ses idées dans un morceau. Souvent, ce sont les choses les plus simples qui marchent le mieux.

Pour inscrire vos enfants (8-16 ans) à l’atelier MAO sur Ableton Live avec Nicolas Villebrun, envoyez nom+prénom+âge du participant par mail à elenhuynh@gmail.com

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant