Le talentueux Danger Mouse (Gnarls Barkley) lance son nouveau label

Écrit par Trax Magazine
Le 18.08.2015, à 16h38
02 MIN LI-
RE
Écrit par Trax Magazine
L’artiste américain Danger Mouse lance un nouveau label, 30th Century, sous l’égide de Columbia Records.

A l’origine du Grey Album (la fusion brillante du Black Album de Jay-Z et du White Album des Beatles), des projets Gnarls Barkley (associé à Cee-Lo) et Danger Doom (associé à MF Doom), auteur d’un certain nombre d’albums (Demon Days de Gorillaz, Attack and Release des Black Keys, Modern Guilt de Beck) et de productions (A$AP Rocky, John Cale), s’apprête à instituer une nouvelle structure : 30th Century Records.

Brian Burton, de son vrai nom, fait partie de cette poignée d’artistes influents, ingénieux mais discrets. Ses projets naissent de l’union de différents genres, oscillant entre le hip-hop, l’indie rock et la musique électronique. De véritables petits bijoux hybrides, qui forment dès à présent un ensemble conséquent, représentatif de certaines tendances de ces deux dernières décennies — le mélange des genres et l’avant-garde en premier lieu.

En témoigne le nom de son label. 30th Century Records constitue le prolongement de son univers, de son répertoire. Accueilli au sein de Columbia Records, le label de Danger Mouse devrait abriter divers projets, nourris d’influences tout aussi diverses. Le troisième album d’Autolux, attiré par la musique expérimentale et nerveuse, devrait en constituer le premier échantilon. Tout ceci s’avère extrêmement prometteur.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant