Le nouveau projet de Molécule s’inspire du surf et de la mer

Écrit par I. Liotard
Photo de couverture : ©D.R.
Le 30.09.2019, à 12h20
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par I. Liotard
Photo de couverture : ©D.R.
Le musicien électronique Molécule sortira un nouvel EP en janvier 2020, accompagné une fois de plus d’un documentaire. Dans S.O.S (Sounds of Surfing), l’expert du field-recording présentera son expédition à Nazaré au Portugal, haut lieu du surf mondial où il a composé à partir des bruits de l’océan propres à la pratique surf.

L’hiver, la petite ville de pêcheurs de Nazaré, située dans la province de l’Estremadura au Portugal se transforme en capitale européenne du surf : les plus grosses vagues défilent, et c’est ici que le record de la plus grosse vague surfée a par ailleurs été battu en 2017 par Rodrigo Koxa.

De ce constat, l’artiste Molécule, bien connu pour sa pratique du field-recording, qui consiste à enregistrer des sons de l’environnement pour en faire de la musique, a décidé de s’imprégner de l’univers sonore propre au surf pour produire son nouvel EP, qui sortira en janvier 2020 sur le label Ed BangerTout comme sa dernière expérience dans un petit fief perdu au Groenland, l’EP sortira avec la réalisation d’un documentaire, cette fois-ci réalisé par Vincent Kardasik et par l’équipe de production audiovisuelle LK RTEL.

En partenariat avec Quiksilver, la première production issue du projet Sounds of Surfing (S.O.S), à savoir le teaser du documentaire, sortira vendredi sur le site de la marque. Le documentaire et l’EP seront disponibles eux aussi sur le site de la marque.

L’idée phare du projet : « créer une musique qui rende l’extraordinaire majesté du spot de surf de Nazaré, vagues mythiques où se mêlent chaos et grâce, à travers une immersion sonore au cœur d’un des phénomènes naturels les plus puissants ». Avec des surfeurs reconnus tels que Benjamin Sanchis et Ale Botelho, Molécule a enregistré les sons de la mer à partir d’un jet ski ou du line-up (zone au large où les surfeurs attendent de prendre les vagues). Il souligne par ailleurs que s’il a «  été habitué à des aventures solitaires extrêmes », ce projet l’a « amené plus que tout autre face à (ses) propres limites.»

Avant la sortie de l’EP et du documentaire en janvier 2020, le teaser sera mis en ligne dès vendredi 4 octobre sur le site de Quiksilver, à la suite de sa présentation lors du Quiksilver Pro France 2019, l’unique étape du Championnat du monde de surf en France, qui se déroulera du 3 au 13 octobre à Hossegor.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant