Le nouveau contrôleur Roland est un petit bijou pour DJ’s nomades

Écrit par Alexis Tytelman
Le 14.08.2019, à 10h31
02 MIN LI-
RE
©Roland
Écrit par Alexis Tytelman
La marque japonaise Roland s’apprête à sortir un nouveau contrôleur DJ nomade : le DJ-707M. Dans la continuité des modèles DJ-202, DJ-505 et DJ-808, la machine fonctionne sous Serato, intègre toutes les fonctionnalités indispensables au mix et quelques petites trouvailles bien senties.

Après avoir rencontré le succès avec ses mythiques synthétiseurs, la marque japonaise Roland est aujourd’hui devenue un équipementier DJ majeur. Et vient d’annoncer la sortie prochaine d’un nouveau contrôleur nomade : le DJ-707M. Une appellation qui fait écho à la légendaire boite à rythme TR-707 qui, succédant aux non-moins célèbres 808 et 909, a durablement marqué la musique électronique et la pop de la fin du XXème siècle.

Conçu pour fonctionner avec le logiciel Serato, la machine comprend quatre canaux et reprend les traditionnels outils de DJing. En outre, ce robuste contrôleur embarque un système de gestion des hauts-parleurs à 3 niveaux : Master, Booth (retours) et “Zone”. Une fonctionnalité inédite sur un contrôleur nomade permettant, au besoin, de régler l’égalisation ou d’appliquer un compresseur de manière séparée sur chacune de ces sorties. Et cela dans le but de garantir un son puissant et clair en toute circonstance. Visiblement inspirée par les TR-909 et TR-808, ce nouveau modèle contient aussi des rythmes préréglés visant à ajouter du punch au mix. Une fonctionnalité que l’on retrouvait déjà sur son grand frère : le contrôleur DJ-808.

La DJ-707M comporte 7 entrées, dont quelques auxiliaires permettant de raccorder microphones et instruments en tout genre. Par ailleurs, la double entrée USB permet d’y brancher deux ordinateurs séparés, et facilite ainsi les B2B. Roland a également eu la bonne idée d’y inclure une suppression intelligente de Larsen et de permettre de sauvegarder l’ensemble des paramètres audio pour un rendu vraiment pro. De quoi flatter les audiophiles, à condition de jouer des fichiers de bonne qualité et d’avoir à disposition un système-son convenable.

La machine devrait être disponible dans quelques mois, pour la coquette somme de 1000 euros. 

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant