Le jour où Frank Ocean a conduit 12 heures pour aller au Berghain

Écrit par Paul Herincx
Le 22.08.2016, à 14h38
03 MIN LI-
RE
Écrit par Paul Herincx
Entre fausses pistes, deadlines repoussées et double album, compliqué de suivre la sortie du troisième album studio de Frank Ocean. Au milieu du flot d’informations qui a accompagné sa sortie, il y en a une qui a particulièrement retenu notre attention : le rappeur/chanteur d’Odd Future s’est récemment infligé douze heures de voitures pour aller clubber dans l’ancienne centrale de Friedrichshain. Explications.

Le tant attendu dernier album de Frank Ocean, intitulé Blond, a finalement atterrit hier (dimanche 21 août) sur Apple Music. Le rappeur californien, désormais installé à Londres, a accompagné cette sortie d’un long post sur Tumblr. Il y raconte quelques unes de ces aventures durant l’écriture de l’album (largement guidées par sa passion pour les voitures de course) jusqu’à sa récente visite au Berghain.

«  […] Mes souvenirs sont dans ces pages. Ce sont des choses qui se sont passées tout près d’ici, ou à de longues heures de vol. Parcourir les alentours de Tokyo en Porsche RWB. Faire la fête à travers l’Angleterre, semer la panique sur l’autoroute avec quatre proto M3S que j’ai construit avec des potes. Jouer dans la boue du Mississippi avec des quads amphibies. Caster des modèles choisies dans la rue dans un dojo au Sénégal. Demander des boites à jouets grandeur nature juste pour le plaisir. Tourner un clip, pour le fun, avec Tyron Lebon, le plus grand des génies. Prendre un break et partir en reconnaissance au Mexique, à Tulum. Profiter de la célébrité, pour changer. Enregistrer à Tokyo, NYC, Miami, LA, London, Paris. S’arrêter à Berlin pour aller au Berghain. […] »

L’excursion de Frank Ocean dans le temple berlinois de la techno a été confirmé par le photographe et musicien allemand Wolfgang Tilmans. Ce dernier devait photographier Frank Ocean à Londres qui, après avoir annulé le shooting à maintes reprises, s’est fait un plaisir de le rejoindre en Allemagne après 12 heures de voiture.

“Il était très réfléchi, très pointu, en restant tout à la fois ouvert à ce qui pouvait se passer” explique Tilmans à Pitchfork. “Il m’a demandé si on pouvait aller au Berghain, mais le club était fermé. Il est rentré à Londres, et il m’a dit qu’il reviendrait peut-être le week-end. Deux jours plus tard, il est revenu et on est allés clubber”

Avant la sortie de Blond, Frank Ocean a streamé un “album visuel” intitulé Endless depuis son site. Désormais disponible sur iTunes, Endless inclut un morceau de Wolfgang Tillmans, qui produit de la musique sous son propre nom ainsi que sous l’alias Fragile. “Je suis extrêmement fier et heureux que Frank Ocean ait intégré mon morceau (inédit) ‘Device Control’ en intro et en fin de son album Endless” a déclaré Tillmans sur Instagram.

A bit more info: Enormously proud and happy that Frank Ocean did include my (yet unreleased) track ‘Device Control’ as intro and as a full length ending of his ‘Endless’ album! We were in touch about the intro, but I wouldn’t believe it until it happened. Three weeks ago I showed him a few songs, which I had written and produced for myself earlier in the year, and he replied ‘Device Control is brilliant. Love. Can I sample it for the intro of my album?’ I agreed to it, and to my excited surprise this morning he didn’t just sample it. He released my complete original track as the end of this amazing album. So now it’s out – and in full length.. Below are the complete production credits. Thank you everyone involved! The song is on the forthcoming Wolfgang Tillmans ‘Device Control EP’ (Digital release date tomorrow) featuring also two addictive remixes by Berlin’s Daniel Wang & J.E.E.P. and one by US legends Salem, all of ‘Make It Up As You Go Along’ (The original is out now on vinyl and digital and Spotify – ‘Wolfgang Tillmans’) and a new vocal piece of mine in two versions called ‘Angered Son’. We will release the new EP digitally in the very next few days. Vinyl release will be Sept 16 as originally planned. Fragile003 on Fragile. Distributed worldwide by WordandSound. Wolfgang Tillmans – ‘Device Control’ Vocals, lyrics, melody by Wolfgang Tillmans Keyboards, harmonies, arrangement and drum programming by Tim Knapp at Trixx Studios, Berlin Intro: all instruments and production by Kyle Combs, New York Live drums by Rosie Slater recorded at Studio G, Brooklyn Additonal arrangement by Kyle Combs, Jay Pluck and Wolfgang Tillmans iPhone voice recording at Keithstrasse, Berlin and book binding machinery recording at Grafica Maiaduoro, Porto by Wolfgang Tillmans Mixed by Alexis Berthelot at Studio G, Brooklyn Mastered by Klaus Knapp at Trixx Studios, Berlin Written and produced by Wolfgang Tillmans, 2016 #frankocean #devicecontrol #timknapp #kylecombs #alexisberthelot #rosieslater #klausknapp #danielwang #salem #j.e.e.p. #jaypluck #wolfgangtillmans #betweenbridges #endless #blonde #boysdon’tcry #fantasticman #fragile #fragilelabel #fragile003

Une photo publiée par Wolfgang Tillmans (@wolfgang_tillmans) le 19 Août 2016 à 8h22 PDT


L’album Blond inclut une quarantaine de contributions, depuis les géants du hip hop (Kendrick Lamar, Kanye West, Beyonce, Andre 3000) jusqu’à la fine fleur de l’électronique (Jamie XX, Brian Eno, James Blake…).

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant