Le grand festival psytrance, techno et hardcore Millesime est de retour en bords de Garonne

Écrit par Briac Julliand
Photo de couverture : ©D.R.
Le 15.02.2019, à 15h05
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Briac Julliand
Photo de couverture : ©D.R.
Après trois éditions entre 2003 et 2005 et un revival depuis 2017, le Millésime Festival est de retour au bord de la Garonne pour deux jours de son entre trance, techno et hardbeat, du 31 mai au 1er juin 2019. L’occasion de fêter dignement le retour des beaux jours à coups de rapides BPM, dans un esprit digne des meilleures free parties.

C’est une aubaine pour les amateurs de musiques underground. Fort de son retour en 2017, et d’une édition 2018 réussie, le festival Millésime remet le couvert du 31 mai au 1er juin prochains. Après avoir reçu Manu Le Malin, Azax, Tieum et Jacidorex lors des précédentes éditions, les trois scènes de l’évènement sur les bords de la Garonne verront se produire des artistes aux styles variés et à l’identité forte, issus d’une programmation « qui fait le lien entre la scène old school des années 90 et 2000 avec la scène actuelle », comme l’expliquent Paul-Louis Durieux et Michael Gérard, organisateurs du festival.

Il n’est donc pas étonnant de retrouver des têtes d’affiche comme  Phace, Elisa do Brasil, belles cautions drum ‘n’ bass de l’édition, et Vandal dès le vendredi soir. Côté trance, la venue des rares Orestis et Atrihom, donnera du cachet à la programmation.

À lire également
Quels sont les festivals électroniques les plus écolos cet été ?

La scène techno sera confiée aux mains expertes des DJ’s issus des meilleurs clubs locaux et soundsystems de free party de l’hexagone (comme les crews Arakneed, Okupe ou RaB), suivant la volonté de « permettre à la scène bordelaise de s’exprimer », chère au Millésime Festival. Parmi eux seront présents Vitalski et Popo, à la minimale texturée, ainsi que Lastek et Asier, dont la techno hypnotique fera voyager les festivaliers.

Les amateurs de hardbeat, quant à eux, auront l’occasion de retrouver le déjanté Darktek, le Réunionais AbuzoR, ou encore Le Bask et sa frenchcore brutale.

Au total, ce sont près d’une cinquantaine d’artistes et collectifs, dont également Andy The Core, Ophidian et Asphalt-Pirates, qui viendront pousser les enceintes du Millésime Festival deux jours durant. Avec les expositions, animations et le village d’exposant que propose également le festival, situé à quelques minutes à pied de l’historique ville de La Réole, dont la mairie représente un soutien important pour les organisateurs, le Millésime s’annonce déjà comme un événement immanquable pour les amateurs de musiques électroniques underground.

La programmation complète et toutes les informations sont à retrouver sur le site du festival et sa page Facebook.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant