Le duo Die Antwoord vient de se faire déprogrammer de plusieurs festivals

Écrit par I. Liotard
Photo de couverture : ©D.R
Le 20.08.2019, à 17h23
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par I. Liotard
Photo de couverture : ©D.R
Rattrapés par une vidéo d’agression homophobe datée de 2012, le duo sud-africain de Die Antwoord a été déprogrammé de plusieurs festivals américains.

La publication par un ancien cameraman de Die Antwoord d’une vidéo datant de 2012 vient de provoquer la déprogrammation du duo sud-africain de plusieurs festivals.

Long de 11 minutes, ce document montre les deux membres du groupe, Ninja et Yolandi, attaquer et insulter violemment l’un des membres de Hercules and love affair en marge de l’édition 2012 du festival Australia’s Future Music. Crachats, course-poursuite, « Cours tapette, cours ! Cours pour ta vie, salope ! », hurle Yolandi à Andy Butler alors qu’une voix inconnue menace « de tuer ce mec. »

Le duo a cherché à tenter de se justifier sur sa page Facebook, évoquant des faits de harcèlement sexuel d’Andy Butler sur Yolandi qui, expliquent-ils, se serait déroulés le soir même. « C’était juste une bagarre avec quelqu’un qui a essayé de nous n****, pas un crime de haine comme essaie de le faire croire Ben. Rien à voir avec le fait que ce type était gay. On se fiche des préférences sexuelles des gens. Mais si quelqu’un continue à nous harceler, il y aura forcément des représailles ». Des explications qui n’auront pas suffies à empêcher plusieurs festivals de déprogrammer le duo de leurs prochaines éditions, dont le Louder than Life de Louisville.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant