À voir : Laurent Garnier a distribué une affiche collector de son film hier soir au Rex Club

Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©Eldo Zurt
Le 27.01.2020, à 18h46
02 MIN LI-
RE
©Eldo Zurt
Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©Eldo Zurt
0 Partages
Une affiche collector du documentaire Laurent Garnier : Off The Record, centré sur l’œuvre du maître français dans l’émergence de la culture techno a été dévoilée hier. Réalisée par Elzo Durt, la pièce de collection a été offerte aux participants du crowfunding qui ont joué le rôle de figurants lors d’une soirée de tournage au Rex Club de Paris dimanche 26 janvier.

Hier soir se tenait au Rex Club de Paris une soirée bien spéciale. Les contributeurs du crowfunding pour le film documentaire de Gabin Rivoire Laurent Garnier : Off The Record, dont la sortie est prévue en 2020, ont participé à une soirée tournage en conditions réelles. À l’issue de la soirée, ils se sont vus remettre une affiche collector non-officielle, qui donne une idée de ce que sera le film.

© Elzo Durt

Réalisée par l’illustrateur belge Elzo Durt, elle s’inspire avec talent et fantaisie de l’esthétique du portrait de souverain. Assis au centre, un homme à tête de boules à facettes, objet de fascination de Laurent Garnier depuis son plus jeune âge. Il porte une veste d’officier rouge sur laquelle on distingue un badge Underground Resistance, un sabre dans la main gauche, un disque vinyle dans la droite. En arrière-plan, un paysage fait d’immeubles modernes parmi lesquels on reconnaît à gauche la tour Eiffel et un drapeau arborant le logo du Rex Club, à droite un autre drapeau avec cette fois le visuel du FAC 51 The Hacienda, légendaire club de Manchester où notre Lolo national a fait ses premières frasques aux platines sous le nom de DJ Pedro. La grisaille de la ville s’estompe, repoussée par les rayons de la boule à facettes, et laisse place à un ciel radieux. Aux pieds du pontife s’agite une foule de courtisans en costume. On croit reconnaître parmi eux le port altier d’un Pedro Winter alias Busy P, la barbe fournie d’un Quentin Dupieux alias Mr Oizo, les lunettes de soleil iconique d’un Giogio Moroder, le profil anguleux d’un DJ Deep, et d’autres sans doute se cachent dans la toile. Symbole de l’union entre cinéma et musique qu’incarnera le film, le siège du souverain est orné d’une oreille et d’un œil.

Elzo Durt est un illustrateur qui déploie un univers graphique psychédélique haut en couleur. Accompagnant le monde de la musique dans son travail visuel, il réalise notamment des pochettes d’album (dont celle de Psycho Tropical Berlin de La Femme) et des affiches de festivals et de tournées de concert. Il a aussi conçu un visuel pour la cuvée de vin 2019 du festival Yeah!, créé par… Laurent Garnier évidemment.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant