Landes : le Little Festival revient pour 5 jours de techno et de street art au bord de l’océan

Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Louis Derigon
Le 02.05.2022, à 21h04
02 MIN LI-
RE
©Louis Derigon
Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Louis Derigon
0 Partages
Du 3 au 7 août, le Little Festival s’installe entre Hossegor, Capbreton et Seignosse. Pendant 5 jours, place à la glisse, la musique et l’écologie autour d’activités sportives, le tout au bord des eaux turquoises landaises.

Le Little reprend vie. Après deux ans de galère, le jeune festival né en 2017 investit les villes de Capbreton, Hossegor et Seignosse pour une petite semaine de fête les pieds dans le sable les 3, 4, 5, 6 et 7 août. Cette année, pour ce retour un peu spécial, l’équipe du Little compose une édition flamboyante entre un line-up le plus paritaire possible et des ateliers de sports de glisse, le “pas si petit” festival semble surfer par une mer glassy.

Côté prog, on s’ambiance entre l’esplanade de la Liberté à Capbreton, le Tube à Seignosse et Jo&Joe à Hossegor, les trois lieux immanquables de la côte ouest. Dans ces trois villes se relaieront ainsi Anetha, Anoraak, Antoine Sy, Belaria, Ben Klock, Blanc, Bon Entendeur, Camion Bazar, Clain, I Hate Models, Jennifer Cardini, Kmyle, LB aka Labat, Mézigue b2b Mad Rey, Molécule, Olympe4000, Ouai Stéphane, Roüge, Sama’ Abdulhadi et Tour Maubourg. La team du Little s’est associé à Dure Vie pour composer la programmation du jeudi, et nous fera également l’honneur de mixer par moment, afin de retrouver l’ambiance familiale qu’elle a crée depuis 2017.

01

Côté animations, le Little fait la part belle au street art. L’artiste coloré Alx Fernandez alias Diablo peindra aux côtés de la relève assurée de Jean-Michel Basquiat, Babapt. Ce sera l’occasion de rencontrer de nouveaux artistes locaux lors d’un grand concours et de s’exprimer sur une fresque participative géante. Enfin, tout au long de ce gros week-end, l’ex-championne de France junior de surf Alizé Arnaud animera des cours d’initiation sur les plus beaux spots de la côte Atlantique. Un autre grand nom de la glisse parraine cette 4e édition, Pierre-Louis Costes, double champion du monde de bodyboard. Juste ça.

Parce que les surfers accordent une grande importance à la santé des fonds marins, le Little se fera épauler par Surfrider. Cette ONG vieille de 30 ans est une référence dans le combat pour la protection de l’océan et de ses usager·ère·s. Avec le Little, elle compte à terme supprimer tous les plastiques à usage unique du festival, signataire de la charte “Drastic On Plastic”.

Toutes les informations et la billetterie du Little sont à retrouver sur le site internet et la page Facebook de l’évènement.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant