L’ancien aéroport de la Royal Air Force envahi par 3000 raveurs

Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©Live for live music
Le 21.07.2020, à 14h10
02 MIN LI-
RE
©Live for live music
Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©Live for live music
0 Partages
3 000 personnes se sont réunies à Bath en Angleterre ce week-end, dans un ancien aéroport de l’armée. L’événement, illégal, a été interrompu par la police qui recherche encore les organisateurs.

Dans la nuit de samedi à dimanche, 3 000 personnes se sont réunies pour faire la fête dans un ancien aéroport de la Royal Air Force (RAF) près de Bath en Angleterre. L’événement, illégal, a été interrompu par la police. Présente sur les lieux dès le début de la rave, les forces de l’ordre n’ont pas réussi à disperser la foule en raison de leurs moyens limités. Les routes ont été fermées à proximité, mais certains raveurs ont abandonné leurs voitures et ont continué à pied, selon Resident Advisor. « C’est frustrant de devoir mobiliser nos agents pour faire face aux actions égoïstes des organisateurs de cet événement et de ceux qui y assistent. Ils savaient très bien que les perturbations que ça engendrerait et connaissent le risque de ces grands rassemblements pour la santé publique à cause du Covid-19 », a déclaré le chef de la police d’Avon et du Somerset, Ian Wylie.

Au total, cinq véhicules, un générateur et d’autres équipements ont été saisi. Une personne a été arrêtée pour ne pas avoir quitté les lieux. Une enquête est en cours pour rechercher les organisateurs et « prendre les mesures appropriées » contre eux. « Les gens ne devraient pas socialiser à l’ extérieur dans les grands groupes ou assister à des fêtes où il est difficile de maintenir une distanciation sociale », avait prévenu le gouvernement britannique. Plusieurs raves illégales se sont tenues au Royaume-Uni ces dernières semaines. Dans la région de Manchester, deux événements s’étaient soldés par trois coups de couteaux et un décès présumé par overdose.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant