Label du mois : RAAR + track en exclu

Écrit par Sophia Salhi
Le 23.10.2015, à 14h04
02 MIN LI-
RE
Écrit par Sophia Salhi
RAAR – à prononcer à la dure, tel le râle d’un Teuton enroué – ça veut dire bizarre en néerlandais. Un nom taillé sur mesure pour le nouveau label de Maelstrom et LOUISAHHH!!!. Article publié dans le TRAX #186 (oct 2015)

« Un label techno pour les punks, un label punk pour les raveurs », RAAR conviera le supergroupe Roijackers (alias Dave Clarke, Black Asteroid et Mr. Jones) ou encore Manu Le Malin et Electric Rescue pour leur projet W.L.V.S., parmi d’autres signataires plus confidentiels mais tout aussi talentueux, à l’instar de Specialivery et Erson Rybod.

A l’occasion de cet entretien, Maelstrom et LOUISAHHH!!! nous gratifient d’un titre inédit — “Holy”, à l’écoute ci-dessous.

La base ?

On voulait un espace où tout est possible et où l’on ne se sent pas obligé de plaire. Le but est de pousser dans l’expérimentation. D’ailleurs, l’une de nos jeunes signatures s’appelle Specialivery et les premières démos qu’il a envoyées n’étaient pas assez expérimentales à notre goût. On lui a donc demandé d’aller plus loin. Et là, on était conquis.

L’esprit ?

Notre ethos repose sur l’anarchie. Il ne s’agit pas d’être dans la révolte mais plutôt de soutenir l’idée, très précieuse pour nous, de la liberté. On a aussi instauré la règle du pay as you want pour les ventes digitales, car il y aura sans doute du piratage, c’est pourquoi on partagera en open source toutes les sorties, artworks et bonus.

La suite ?

À court terme, notre premier disque, 001 avec Roijackers, sortira en novembre, et la release party du label aura lieu le 6 novembre au Stereolux à Nantes. À long terme, on veut ouvrir la porte à de nouveaux producteurs afin qu’ils créent une musique encore inédite qui regarde vers l’avenir.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant