Le label Circa’99 remet la French Touch au goût du jour avec une première compil jubilatoire

Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©D.R
Le 11.12.2020, à 12h12
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©D.R
0 Partages
Fondé par le producteur et DJ Boston Bun, le label Circa’99 prolonge l’héritage house français, toujours biberonné à la nouvelle French Touch et à l’éclectisme. Il a sorti le 27 novembre dernier une première compilation jubilatoire : Circa’99 Vol.1.

Par Brice Miclet

Cela fait un peu plus de dix ans que la nouvelle scène French Touch a pris Paris d’assaut, puis s’est exportée hors de nos frontières. Et en son sein, on retrouve un label important : Circa’99. Emmené par le producteur Boston Bun, il a déjà à son actif une volée de succès tels que “Paris Madness” de Samaran, ou encore “Missing You” de son créateur. Alors, puisqu’au fil des ans les sorties se sont accumulées et que l’aventure méritait qu’on la synthétise, le label sortait le 27 novembre dernier sa première compilation, sobrement intitulée Circa’99 Vol.1. Un condensé de ce qui symbolise cette équipe de potes, et qui montre la versatilité de ses différents membres.

Sonneries de téléphone et guitares lunaires

Alors certes, il y a les tubes cités plus haut, inévitablement. Mais cette sortie met également en exergue des titres moins connus du public, comme le profond “The 1”, de RYAN Playground. Composé de pianos langoureux et doté d’une atmosphère progressive, enveloppante, il est l’un des temps forts de cette compilation, et, paradoxalement, l’un des morceaux les plus apaisés. La productrice canadienne Genevieve Ryan Martel y manie les éléments plus organiques avec subtilité, tranchant totalement avec les titres de Boston Bun, connu pour leur aspect lumineux et bien plus dansant. D’ailleurs, cette tracklist s’ouvre sur “Whenever You’re Ready”, qui trahit son goût de toujours pour les samples vocaux, digne de l’une des traditions phares de la French Touch, et qui se répète sur son “Better Together”, équipé de mélodies de cordes massives et optimistes.

01
Jerge

Preuve de la variété des influences de l’écurie Circa’99, on retrouve également le titre “The Promise” par David Spinelli, ou l’excellent “Allo” de Samaran (qui place aussi son fameux “Paris Madness”), sur lequel résonnent des sonneries de téléphone et des sons de répondeurs, pour un résultat beaucoup plus brut et épuré. Mais le titre le plus jouissif de la collection reste sans doute “Everybody” par You Man & Jerge. Blindé de guitares savoureuses et de lourdeurs, il est hanté par la patte de Jerge, collaborateur régulier de Myd, entre autres.

L’œuvre du créateur

Circa’99 n’est pas né d’un coup. Boston Bun, alias Thibaud Noyer dans le civil, a auparavant écumé la scène parisienne, notamment au sein du label Ed Banger qui a édité ses premiers titre dès 2012, notamment “Housecall”, ainsi que son premier succès, à savoir son second EP Flasher. Faisant partie de la nouvelle garde de la célèbre maison de disques aux côtés de SebastiAn, 10Lec6 ou encore Borussia, le DJ et producteur a finalement choisi de prendre le large en créant sa propre structure pour être plus à même de gérer l’agenda de ses sorties. Bien lui en a fait, car Circa’99 n’est visiblement pas près de s’arrêter en si bon chemin.

01
0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant