La techno suédoise et le dancehall créole danseront ensemble lors de la prochaine soirée de Rinse France

Écrit par Trax Magazine
Le 19.09.2018, à 10h38
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Trax Magazine
C’est la soirée de la rentrée à ne surtout pas manquer. Le 28 septembre, Rinse France s’empare des deux salles de La Machine du Moulin Rouge, accompagnée d’une troupe de neuf guerriers sonores, qui dégaineront leurs lames les plus affûtées. Chacun dans un style particulier.


Mumdance. Varg. Des noms qui font frissonner les mélomanes férus d’électronique. Le premier, leader du label Great Circles, qui signe des productions mélangeant grime, hardcore, bass, est considéré comme un innovateur hors pair, aussi bien par Nina Kraviz que Lee Gamble. Le second, auteur du premier EP (et de quantité d’autres ensuite) du label suédois Northern Electronics, s’est bâti une réputation similaire grâce à ses bourrasques acid teintées de givre, et ses nappes mélancoliques instantanément reconnaissables. C’est en B2B que les deux se produiront, ainsi qu’ils l’avaient déjà fait lors d’un podcast pour Rinse.

Lemaire, boss du label Play Like The Cops Are Waiting Outside, s’assurera ensuite que la cadence ne ralentisse pas, dans une techno cyclonique et une maitrise des platines impeccable. La musique de Detroit à la française sera aussi de la partie, grâce à Gary Gritness. Electro futuriste et funk dystopique sont à prévoir pour l’un de ses rares sets en France, avant qu’il ne cède la place aux breaks acid de OCB, l’un des créateurs du jeune mais prometteur label marocain Casa Voyager. 

Côté Chaufferie, changement d’ambiance. Le soleil des Caraïbes poindra au dessus de la musique de La Créole. Mais gare, le dancehall et l’afrobeat de Lazy Flow, Poté, Sylvere ou Betty ne sont pas l’assurance d’un repos bien mérité. Plutôt la promesse d’une cérémonie toute aussi frénétique.

C’est le 28 septembre et le lien vers l’évènement est ici.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant