La Sacem débloque un fonds d’urgence de 6 millions d’euros pour aider les musiciens

Écrit par Jean Paul Deniaud
Photo de couverture : ©Serge Attal / Only France
Le 31.03.2020, à 14h57
02 MIN LI-
RE
©Serge Attal / Only France
Écrit par Jean Paul Deniaud
Photo de couverture : ©Serge Attal / Only France
0 Partages
Pour aider les musiciens à faire face aux conséquences du confinement, la Sacem a débloqué plusieurs dispositifs : un fonds d’urgence de 6 millions d’euros, une avance sur les droits d’auteur ainsi qu’un renfort d’un million d’euros pour l’action culturelle.

Avec l’arrêt des concerts et représentations, les musiciens sont directement touchés par les conséquences de l’épidémie de Covid-19. La Sacem, qui collecte et redistribue des droits d’auteur pour 170 000 créateurs, sur 167 pays différents – majoritairement en France, a décidé d’une batterie de mesures pour aider les auteurs, compositeurs et éditeurs de musique « les plus en difficulté »

La Sacem débloque ainsi un fonds de secours de 6 millions d’euros en direction de ses sociétaires « connaissant des situations de détresse et ne pouvant plus répondre à leurs besoins de première nécessité ». Ces aides exceptionnelles, à hauteur de 1 500€, 3 000€ ou 5 000€ « selon les situations », seront accessibles à partir du 2 avril sur demande, à partir de l’espace de l’artiste en ligne, sur le site sacem.fr. « Les premières aides pourront être versées dès la semaine suivante », indique le communiqué. 

Ces aides d’urgence, coordonnées par le Comité du cœur des sociétaires et par la direction des affaires sociales de la Sacem, ne seront pas à déduire de futurs versements de droits d’auteur, ni à être remboursées ensuite.

Une avance sur droits d’auteur « exceptionnelle »

La société de gestion de droits va également ouvrir des « avances exceptionnelles de droits d’auteur » pour atténuer les conséquences sur le moyen terme pour les artistes. En effet, comme le souligne le communiqué, « nos membres sont doublement frappés par la crise » : une première fois avec la perte de revenus immédiate liée à l’arrêt de toute activité actuelle ; une seconde avec la perte de droits d’auteur liés à ces activités, versés à partir de janvier 2021.

Le communiqué indique qu’il est possible de demander une avance sur ces droits d’auteur, et ce durant un an. Le remboursement de cette avance pourra s’étaler « sur une période maximale de 5 ans ». « Le montant global mobilisé pourrait ainsi atteindre 36 millions d’euros », indique encore la Sacem, si chaque sociétaire souhaite en bénéficier.

En outre, sera organisé un renforcement du programme d’aide de l’action culturelle pour les éditeurs de musique. Celui-ci sera doté d’1 million d’euros supplémentaires, et verra ses critères « élargis », pour aider les éditeurs « durant la période de crise et les accompagner pour la relance de l’activité ». De nouvelles mesures d’accompagnement pourrait encore être prises, précise encore la Sacem, après évaluation de l’évolution de la situation avec les divers réseaux professionnels.

Toutes les informations sur les programmes d’aide de la Sacem sont à consulter ici.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant