La relève de la musique de demain est assurée par les nouveaux talents du Levi’s® Music Project

Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©@Goledzinowski
Le 29.11.2021, à 15h13
04 MIN LI-
RE
©@Goledzinowski
Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©@Goledzinowski
En partenariat
avec
Logo Levis..Batwing.Logo.000.copy.jpg
0 Partages
Parrainée par Rilès, la cinquième édition du Levi’s® Music Project s’est donnée pour mission d’encourager un groupe d’artistes émergents de la scène française. Retour sur une aventure marquée par les notions de transmission et de partage.

Par Naomi Clément

Démocratiser l’apprentissage de la musique pour tou.te.s. : voilà l’ambition du Levi’s®  Music Project, un programme international lancé en 2015 sous l’impulsion de la marque de denim américaine. Démarré aux États-Unis avant de s’installer en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Espagne et en France, ce projet d’accompagnement gratuit a pour volonté d’initier une nouvelle génération de passionné.e.s au métier d’artiste en s’associant à des professionnel.le.s issu.e.s du milieu de la musique.

Parmi les professionnel.le.s qui ont déjà pris part à cette aventure, on peut citer Alicia Keys aux États-Unis, Skepta au Royaume-Uni, Milky Chance en Allemagne, Rosalía en Espagne ou encore Gaël Faye en France. Le temps d’une édition, ces artistes mondialement reconnu.e.s se sont transformé.e.s en professeur.se.s pour explorer avec une dizaine de talents toutes les facettes du métier, du beatmaking à l’écriture en passant par la préparation au concert et même la nécessité de prendre soin de soi pour booster sa créativité. « La connexion entre le bien-être et le fait d’être créatif.ve est indéniable », affirmait dans une vidéo la chanteuse SZA, mentor du Levi’s®  Music Project américain en 2016. « Il est impossible de rester créatif.ve si tu ne nourris pas ton être et ton corps de la bonne façon. » 

Une nouvelle édition française chapeautée par Rilès 

Après quatre éditions couronnées de succès dans l’Hexagone, l’édition française 2021 du Levi’s® Music Project vient de s’achever. Supervisée par Rilès, rappeur et producteur autodidacte révélé pour son projet « Rilèsundayz », ce nouveau chapitre a enrôlé un groupe d’une dizaine talents triés sur le volet. Originaires de Paris, de Rouen ou encore du bassin méditerranéen, ces dernier.e.s ont été choisi.e.s pour la singularité de leur univers, pour la plupart déjà bien établi, mais également pour leur ambition déjà bien affirmée.

Certains se sont donnés pour mission de s’installer dans le paysage du beatmaking, comme White Mars ou Simeondatrack, dont les prods mêlent drums pointues et mélodies recherchées ; d’autres rêvent d’interpréter leurs créations sous le feu des projecteurs de scènes internationales, comme Bad Biche, Motel 87 ou Aniya ; il y a également ceux qui ont choisi le rap comme moyen d’expression, à l’instar de BVFO, Sinap, Kaba et Tizzy Miller, qui comptent bien faire bouger les lignes de la scène francophone ; et puis il y a aussi ceux qui cumulent les casquettes, comme les interprètes et beatmakers Goldhee, A.K.2, Ave Amapola et Ray remarqué pour son single “Tatooine” en 2020. Autant de profils que Rilès a accompagné et conseillé durant six mois.

Des ateliers hebdomadaires

Chaque samedi après-midi, de janvier à juin 2021, ces jeunes talents se sont en effet retrouvé.e.s dans l’enceinte du FGO Barbara, lieu iconique de la création musicale à Paris, pour se professionnaliser aux côtés du rappeur et de son équipe (dans laquelle on peut notamment compter Gracy Hopkins). Sessions de beatmaking, d’écriture et de composition en studio, répétitions pour la préparation d’un concert, tables rondes avec de nombreux.ses intervenant.e.s… autant d’ateliers qui leur ont permis de préciser leur ADN musical, mais également de trouver les réponses à toutes leurs interrogations sur le milieu de la musique et son fonctionnement. Une manière d’approcher de près, sans détour et sans fard, cette industrie à laquelle ils et elles aspirent tant.

« Depuis le mois de janvier, j’ai travaillé avec Levi’s® France pour coacher les talents la scène musicale de demain », a détaillé Rilès dans un post Instagram partagé en mai dernier. « Les membres de mon équipe Rilèsundayz et moi-même nous sommes associés au Levi’s® Music Project pour partager notre connaissance sur la musique, l’ingénierie et l’industrie de façon générale auprès de ces jeunes talents qui ont été sélectionnés parmi des centaines d’autres. Ça a été une incroyable expérience. »

Une expérience collective

Outre la perfection de leurs compétences respectives, cette expérience a également permis à nos talents de donner vie à deux projets majeurs. Il y a d’abord eu ce concert live qui s’est tenu le 23 septembre dernier au FGO Barbara, et auquel tous les membres de l’édition française 2021 du Levi’s® Music Project mais aussi Rilès et Gracy Hopkins ont pris part. Mais il y a aussi et surtout eu “LAB_501“, une mixtape parue le 24 septembre dernier.

Avec son titre en écho aux expérimentations qui ont eu lieu entre les murs des studios de FGO Barbara, cet opus de douze titres oscillant entre rap, R&B et pop est le fruit d’un travail collaboratif mené par notre groupe d’interprètes et beatmakers. Il y a aussi le percutant “Echo”, signé Sinap et GOLDHEE, l’accrocheur “Zone 51” de Tizzy Miller, Sinap et BVFO, et le mélancolique “Ouh”, proposé par A.K.2 et Aniya. Sans oublier le puissant “Plus de flammes”, derrière lequel on retrouve Ray et Motel 87, qui sonne comme le single phare du projet. Riche en contrastes, fruit d’une véritable effervescence créative, “LAB_501 ” clôt ainsi le chapitre d’une expérience collective inédite, tout en marquant le début de l’aventure pour ces jeunes artistes désormais attendus au tournant.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant