Paris : 13 DJ sets et 11 lives sur 4 étages, les 10 ans de La Machine seront dantesques

Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©Remy Golinelli
Le 15.01.2020, à 17h26
03 MIN LI-
RE
©Remy Golinelli
Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©Remy Golinelli
0 Partages
Pour célébrer ses dix ans de fête en musique, la Machine du Moulin Rouge prépare une folle semaine de festivités pigalliennes, qui débutera mardi 21 janvier par un banquet de chef. De quoi prendre des forces pour les hostilités acharnées qui animeront toutes les salles de l’institution parisienne jusqu’au dimanche 26 janvier.

Forte de dix ans d’activisme culturel dans le quartier de Pigalle à Paris, la Machine du Moulin Rouge s’apprête à mettre les petits plats dans les grands pour fêter en grande pompe son anniversaire. Ouvert le 28 janvier 2010, le club propose depuis lors une programmation bariolée mêlant concerts et clubbing, rock ou hip hop et musiques électroniques, répartie sur deux salles, le Central et la Chaufferie. Avec le lancement en 2015 du Bar à Bulles, ouvert du mardi au dimanche, et qui accueille régulièrement des animations culturelles, le lieu s’ouvre aussi aux activités diurnes pour devenir un véritable espace de vie commune et de quartier. Désormais bien installée, la Machine adopte un rythme de croisière qui la conduit toujours plus loin dans ses ambitions : renouvellement de son système-son, expansion de sa programmation… elle devrait bientôt accueillir pas moins de 150 concerts par saison.

Pour ses dix ans, le club prévoit une semaine de festivité du 21 au 26 janvier prochain. Elles débuteront le mardi soir dans le Central par un banquet intimiste (100 places, sur réservation) concocté par le chef Yann Ferez et son équipe du Sagí à Perpignan. À table, un menu bistrot inspiré de la Catalogne, des produits de saison, des vins naturels, et plein d’autres surprises qui resteront secrètes jusqu’au jour J. Après un mercredi consacré à la digestion, la fiesta reprend le jeudi par une dégustation de vins au Bar à Bulles avant une soirée de concerts avec le grand représentant actuel du jazz londonien, Kamall Williams, l’Argentine reclassée Berlinoise Catnapp mêlant la douceur de sa voix à la brutalité de la bass music, et l’artiste hip hop Blu Samu.

Le gros du weekend sera occupé par des nuits de clubbing, mais le concert gratuit d’Ambassade le vendredi en début de soirée viendra démarrer le week-end. À la fois pointue et efficace, la programmation des deux nuits se veut portée vers le futur de la dance music. Y figureront le vendredi Kode9, pionnier dubstep et tête pensante du prolifique label anglais Hyperdub, les Berlinois Barker, du label Ostgut Ton, et CEM, des soirées Herrensauna. Côté Français, têtes connues et relève électronique seront présents, avec le patron Teki Latex, l’activiste Crystallmess, l’excentrique Christian Coiffure de chez Worst Records et les résidents de Rinse France Carin Kelly b2b Bobsleigh. Le samedi soir verra le retour d’une tête connue des lieux, Théo Muller. Une tête pensante même, puisqu’il en a assuré la programmation des soirées Dada Temple entre 2017 et 2018. Il semble même que le Rennais de cœur apporte sa Bretagne natale dans son bac à disques : l’expatriée berlinoise Gigsta ayant fait ses armes à Rennes également, ou les signataires de l’excellent label breton Gravats : le live renversant de Black Zone Myth Chant, et le duo explosif Clara! Y Maoupa. On retrouvera encore le même soir la DJ et productrice française Stellar OM Source, le Britannique Ploy, le duo de DJs parisiens Promesses, patrons du label éponyme et la taulière DJ Marcelle toujours prête à semer la zizanie sur le dancefloor.

Suite à ce programme déjà bien complet, le weekend de festivités se clôturera par une après-midi chill au Bar à Bulles le dimanche, puis par une série de concerts axée rock, de la new wave des Anglais de Beak au post-punk de l’Italienne Maria Violenza, en passant par le krautrock psyché d’Abschaum et la dark disco de Vox Low. Entre bonne bouffe et bonne musique, la Machine du Moulin Rouge prolonge les fêtes de fin d’année en fanfare du 21 au 26 janvier prochain.

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l’événement.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant