La Haine et Les Misérables ont inspiré une exposition au Palais de Tokyo

Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©Le Pacte
Le 21.07.2020, à 11h14
02 MIN LI-
RE
©Le Pacte
Écrit par Marion Adrast
Photo de couverture : ©Le Pacte
0 Partages
Du 29 août au 7 septembre prochain, l’exposition Jusqu’ici tout va bien présentée par l’école Kourtrajmé au Palais de Tokyo revient sur la thématique récurrente des films La Haine (1995) et Les Misérables (2019) : la haine.

En 1995, il y a eu La Haine qui racontait la journée de trois jeunes de la cité des Muguets, en banlieue parisienne, après que la police a tué un de leur proche. En 2019, Les Misérables raconte une bavure policière analogue, dans une banlieue post-victoire en Coupe du Monde. Les deux films césarisés ont inspiré la trentaine d’étudiants de l’école d’audiovisuel Kourtrajmé, l’artiste JR et les réalisateurs des deux films, Mathieu Kassovitz et Ladj Ly pour le projet Jusqu’ici tout va bien : une exposition sous forme de workshop sur le thème de la haine présentée au Palais de Tokyo du 29 août au 7 septembre prochain.

« Qu’est-ce qui leur fout la haine ? »

« L’idée, c’est qu’ils [ les étudiants ] répondent à la question : qu’est-ce qui leur fout la haine aujourd’hui ? Le but n’est pas qu’ils illustrent les films, mais qu’ils partent des constats et des sujets qui y sont évoqués pour créer des œuvres. Et ce toujours dans la méthode qui leur est enseignée à l’école Kourtrajmé : l’urgence et la débrouillardise », explique le commissaire de l’exposition, Hugo Vitrani, au magazine Tsugi.

L’exposition comprendra des installations, une salle de projections avec des courts-métrages, de la sculpture, de la photographie, de la danse, des performances et des interventions musicales. « On va recréer et réinventer la scène  où Cut Killer mixe au balcon dans La Haine » indique Hugo Vitrani à Tsugi. Des concerts et DJs sets auront lieu si les conditions sanitaires le permettent, mais aucun nom n’a été dévoilé pour le moment.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant