Juniore Super et RIGO (SUPER Daronne) livrent 1h30 de trance et techno pour une rave en 2090

Écrit par Clarisse Prevost
Photo de couverture : ©@_chuckjoris
Le 29.11.2022, à 15h53
05 MIN LI-
RE
©@_chuckjoris
Écrit par Clarisse Prevost
Photo de couverture : ©@_chuckjoris
0 Partages
Rétro-futuriste et transcendant, le collectif SUPER Daronne se présente avec une 1 heure 30 de mix mêlant trance, progressive, techno, psy, brain deep et full-blast electro des années 90 et 2000.

Juniore Super et RIGO sont les deux fondateurs de SUPER Daronne, un collectif bordelais né en 2017 et composés de cinq lovers des musiques électroniques. Très actif dans leur ville du sud-ouest, ils ont régulièrement investi depuis cinq ans l’iconique iBoat où ils sont devenus résidents. Ils y présentent des DJ sets mêlant house, techno, trance, breakbeat, downtempo, et tribal. Il y ont notamment invité des artistes à l’image de Jamie Tiller, Roza Terenzi, Bliss Inc, Paquita Gordon, et le boss du label Radiant Love, Byron Yeates.

Aujourd’hui, Juniore Super et RIGO livrent une 1h30 de mix mêlant trance, progressive, techno, psy, brain deep et full-blast electro des années 90 et 2000. Par ailleurs, ils se confient sur l’évolution de leur music taste, de leur collectif SUPER Daronne et de leurs projets passés, présents et futures.

Salut Juniore Super & RIGO. Avant tout, comment ça va aujourd’hui ?

SUPER ! La période est plus calme pour nous en ce moment après une grosse rentrée et un été bien chargé. L’un est à Bordeaux et l’autre à Lyon, même si les dates nous rapprochent très régulièrement, on est toujours très heureux de se retrouver pour partager notre univers sur d’autres formats. Merci Trax pour l’invitation !

Pouvez-vous nous parler de ce mix que vous avez fait pour nous ?

Ce mix, c’est une sorte de liqueur de ce que nous avons en tête actuellement. Souvent entre nous, on parle d’une musique transcendantale qui se veut assez spontanée dans la démarche. On a imaginé une sorte de club chimérique entre fête organique et rave anglaise de l’an 2090, faite d’un grain plutôt old school mais qui sonne future. On espère que ça vous plaira, en tout cas pour nous c’était délicieux de pouvoir prendre le temps de condenser nos sélections du moment et de graver ça sur la toile.

Dans quelles conditions a-t-il été enregistré ?

À la maison : dans la cale de l’IBOAT. On a commencé sur ce bateau, on y est résident depuis 2017 et depuis l’un de nous y assure la DA. On peut dire qu’on s’est carrément mis en condition club pour ce recording avec notre jouet fétiche, la DJR 400. Cerise sur le plateau, on avait même le frère Neida qui était en soutien, meilleur public !

Pour ceux qui vous découvrent aujourd’hui, comment décririez-vous vos univers et le(s) style(s) de musique que vous jouez? 

On s’est rencontré il y a 6 ans maintenant, on a pas mal navigué et on a grandi musicalement ensemble. On a toujours été complices, en échangeant beaucoup et en créant un univers commun. On se passionne facilement pour des genres musicaux variés : de l’ambient, de la downtempo, du dub, de la prog ou même de la tribe, c’est sans limites chez nous. Depuis le covid, on est vraiment rentrés dans une musique qui respire l’euphorie collective et qui permet de vivre des émotions profondes. 

On aime chercher des disques, c’est très important et c’est peut-être même devenue une passion excessive. Forcément, on est très curieux de ce qui s’est fait avant nous, que ce soit dans les années 80’, 90’ et pas mal début 2000’ depuis quelque temps. Pour autant, on est super attentifs à ce qui se fait aujourd’hui aussi, en allant fouiller la scène australienne, canadienne et celle de l’Europe du Nord par exemple. Ce qui nous inspire, c’est surement les faces acidulées, les respirations rythmiques de la culture UK et cette touche organique à laquelle on est très attachés.  Clairement, notre univers c’est celui qu’on peut poser quand on programme sur SUPERCAMP, un festival en pleine nature autour des musiques de niches et d’une expérience de fête libérée, ouverte à tous.tes.

C’est quoi SUPER Daronne en quelques mots?

C’est une famille. C’est une bande de 5 artistes avec des univers variés mais une vision commune du spectre actuel. C’est aussi une quinzaine de personnes très proches du collectif qui nous soutiennent sans modération et qui nous inspirent beaucoup une fois que nous sommes derrière les platines. C’est surtout une idée de la fête et d’un état d’esprit super ouvert. Le meilleur moyen c’est de venir à une de nos teufs ou sur notre festival, vous verrez..

Quelles sont vos prochaines actus?

On travaille déjà sur la prochaine édition de notre festival SUPERCAMP qui aura lieu le dernier weekend d’août. Cette année marquera une nouvelle transition dans le projet qui sera accès sur la curiosité et la notion de terroir, en plus de toutes nos autres valeurs. L’envie de défendre la culture concert et la musique live est quelque chose qui est très présent depuis cette année, avec le crew on va proposer de nouveaux formats. Bien sûr notre résidence à l’IBOAT continue en 2023 avec un tas de belles surprises, et une programmation toujours exigeante et fédératrice. 

On a aussi sorti une release l’année dernière et le projet va bientôt reprendre sous forme de label digital, on a plusieurs édits qui dorment et qui attendent de voir le jour dans pleins de styles de musiques différents, on a hâte !

Où pourra-t-on vous voir jouer dans les prochains mois ?

Dès ce week-end ! On fait une petite tournée de 3 dates dans les Balkans avec deux en Serbie (20/44 & Half) et une en Macédoine du Nord (Epicentar). On est beaucoup trop pressés d’y être, ça va être littéralement un marathon de la fête.
Le 17 décembre prochain, RIGO partage un plateau avec le Dekmantel Soundsystem au Macadam à Nantes. Ça promet une jolie fête, on adore ce club, ses valeurs et sa programmation. Sinon, étape sur Paris en janvier au Sample grâce à la chouette team de Radio Sofa. 

Côté Juniore Super, pas mal de dates sur Bordeaux avec le projet IBOAT qui est très dynamique. Et dès le début de l’année, en expédition entre un festival à la montagne pour Garosnow puis un passage dans les Caraïbes entre rave dans la jungle et listening de plage. Tous les deux on bosse sur une tournée pour aller à la rencontre des différentes club-cultures européennes au printemps 2023. On a envie de découvrir et de vivre l’expérience de nouveaux publics après avoir pas mal creusé nos villes respectives. On a hâte de vous dévoiler le fruit de ces échanges, et qui sait, on se croisera peut-être ?

Tracklist

  1. Yaz – Rain Forest 
  2. Crawlin’ Kingsnake – Call It 
  3. Rhythm Reigns – Fuel (Chab Remix) Qualia – Feedback 
  4. Beat Wizards – Electro Nik (Stir Fry Mix) 
  5. Friskoboy – Landslide 
  6. Clint – Earthchild (Trance Mix) (Unreleased) 
  7. Funky B.O.T – The Drug Thing 
  8. Simplicity & Chris Domingo – The Lift 
  9. DJ Rodd-Y-Ler – Switchback 
  10. Telesto – Shamanarchy 
  11. Orichalcum – The Egg 
  12. Neida – (Unreleased) 
  13. Martin Accorsi – Inside Out 
  14. Timetech – Supainfection 
  15. Trancesetters of Westphalia – Auxine 
  16. Quake! – Scented Arrogance
0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant