Isère : 2 semaines de festival autour du rêve et des arts numériques

Écrit par Léna Baux
Le 01.03.2019, à 15h51
02 MIN LI-
RE
©Joris Couronnet
Écrit par Léna Baux
À l’occasion de sa 14ème édition, le festival ElectroChoc revient avec une série d’événements du 16 au 30 mars autour du thème des arts numériques, organisée par la scène de musiques actuelles “Les Abattoirs” à Bourgoin-Jallieu, en Isère.

Chaque année à Bourgoin-Jallieu, près de Lyon, la scène de musiques actuelles “Les Abattoirs” organise dans le cadre de son festival une série d’événements autour de la musique et des arts numériques. Différents ateliers musicaux et numériques, concerts et activités sont répartis sur deux semaines où amateurs de musiques, petits et grands sont invités.

La programmation du festival ElectroChoc comprendra 9 après-midi ou soirées aux ambiances et esthétiques sonores et visuelles variées, mais conservant immanquablement le même fil rouge inhérent au festival : le thème du numérique et du rêve. « ElectroChoc, c’est le cœur battant de la saison de la scène de musiques actuelles, “Les Abattoirs”. », décrivent les organisateurs. « Une quinzaine de jours intenses, le moment idéal pour (re)découvrir ce lieu, de rencontrer des artistes et de faire de nos rêves, une réalité… »

Les quatre soirées-concert seront chacune axée musicalement autour d’un style ou d’un thème particulier. Ainsi pour la soirée d’inauguration du samedi 16 mars mettra l’électro à l’honneur, avec les deux jeunes et énergiques Lyonnais Beaucoup Beaucoup accompagnés de la performance visuelle de Instrumentarium. Le dimanche 17, un goûter numérique invitera les familles à s’initier à la réalité virtuelle et aux arts numériques avec des installations interactives et des ateliers d’éveil.

Les soirées “tranche de live” du jeudi 21 et jeudi 28 mars présenteront des artistes régionaux orientés trip hop et beat box la première semaine, et électronique la seconde. La soirée du vendredi 22 sera consacrée à la dub, et invitera les précurseurs anglais Dub Pistols et le trio Ondubground du label ODG prod. Samedi 23, “Les Abattoirs” feront voyager le public entre psychédélisme et zénitude avec la performance des turcs Baba Zula et leurs productions inspirées de musiques traditionnelles et de rock, et celle du beatmaker Jean du Voyage, dont le trip hop semble avoir fait le tour du monde. Le festival s’achèvera sur un week-end 100% hip hop en compagnie du rappeur Disiz La Peste le vendredi 29 mars, et de Mattéo – signé sur le label Chinese Man – accompagné du collectif lyonnais L’Animalerie le samedi 30 mars, date de clôture du festival.

Toutes les informations sont à retrouver sur le site web du festival.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant