Ibiza : la police arrête les beach parties de tINI et Carl Craig

Écrit par Roxanne Gintz
Le 29.07.2015, à 11h27
02 MIN LI-
RE
Écrit par Roxanne Gintz
Alors que tINI devait retourner le No Name Bar à Ibiza pour ses beach party annuelles avec Carl Craig, la police locale a annulé tous leurs évènements. 

Depuis cinq ans déjà, tINI organise les tINI and the Gang, des fêtes libres au sein de différents lieux de l’île sulfureuse d’Ibiza. D’abord sur la plage du Ushuaïa Beach Hotel, puis au Sirocco Beach, cette année, leur cinquième édition avait commencé en folie sur la plage du No Name Bar, et devait durer jusqu’au 7 octobre. Mais le 15 juillet, tINI annonçait que la police était intervenue pendant l’une de leurs fêtes pour arrêter la soirée.

Malgré une première intervention, les tINI and the Gang étaient tout de même maintenues. Mais hier soir, alors que Carl Craig devait y tenir l’une de ses soirées Detroit Love Affair Residency, ils ont tous deux annoncé sur leur page Facebook respectives que la police a finalement annulé l’évènement ainsi que tous les autres du No Name. 

Aucune justification n’a encore été livrée par les autorités mais comme le premier post de tINI le suggérait, il s’agirait d’une plainte provenant d’une personne inconnue. Une fermeture qui attire particulièrement l’attention puisqu’elle touche deux personnalités reconnues du milieu mais qui révèle toutefois un malaise quant à la situation actuelle sur l’île.
S’agit-il d’une énième preuve montrant que les évènements alternatifs aux clubs ou évènements de grande envergure ne seraient plus les bienvenus sur l’île, ou que la guerre est désormais déclarée pour satisfaire la tranquillité des habitants ? Affaire à suivre. Ibiza

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant