I Dream Of Wires : les modulaires ont enfin leur docu

Écrit par Roxanne Gintz
Le 02.07.2015, à 13h02
02 MIN LI-
RE
Écrit par Roxanne Gintz
I Dream Of Wires, le documentaire qui retrace l’évolution des machines analogiques et synthétiseurs modulaires, se dévoile en extraits.

Découvert lors du F.A.M.E. 2015 Festival à la Gaîté lyrique en mars dernier, le documentaire indépendant I Dream Of Wires prévu pour 31 juillet en DVD est réalisé par Robert Fantinatto et le musicien Jason Amm (Solvent). Tous deux se sont lancés dans l’ambitieuse mission de retracer l’histoire et l’évolution des machines analogiques, depuis leur naissance dans les laboratoires de recherche des années 50, jusqu’à leur explosion/popularisation dans les années 60-70, puis leur remplacement dans les années 80 par les synthétiseurs en plastique.

En description, la Gaîté lyrique précisait : « De Morton Subotnik à Gary Numan, de Carl Craig à Factory Floor, plusieurs générations de musiciens décrivent leur passion pour ces machines de rêves – le tout entrecoupé d’archives et de plans amoureux de ces machines qui ensorcellent toujours les musiciens. (…) Avec en particulier au centre de cette histoire, la rivalité entre Robert Moog sur la côte Est, et Donald Buchla, proche du San Francisco Tape Music Center de Morton Subotnick, sur la côte Ouest, aux approches radicalement opposées : Robert Moog ajoute un clavier à ses machines, tandis que Buchla y inclue le fameux Red Panel, prétendument imbibé de LSD. » Justement, pour voir cette merveille historique, le DVD sera disponible à partir du 31 juillet sur Cargo Distribution et Amazon, et en version digitale le 10 août sur iTunes et sur Vimeo à la demande. En attendant, quelques extraits des interviews de Carl Craig et Drumcell.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant