7 artistes pour découvrir la nouvelle tendance hip-house d’Europe de l’Est, par Michel

Écrit par Trax Magazine
Le 13.02.2020, à 12h15
03 MIN LI-
RE
Écrit par Trax Magazine
0 Partages
Le rappeur de Valenciennes s’est inspiré du hip-house ukrainien et Russe pour composer son EP Le vrai Michel. Trax lui a demandé de nous présenter cette scène méconnue en sept morceaux. Suivez le guide de la “JuL” de l’Est.

Le premier EP de Michel, sobrement intitulé Le vrai Michel, est sorti le 24 janvier dernier. L’ancien étudiant des beaux-arts originaire de Valenciennes y développe un genre musical qui le précède : le hip-house. Popularisé à Chicago à la fin des années 1980, le genre a évolué en s’internationalisant. Il a enfanté le grime au Royaume-Uni, un mélange de UK garage et de rap repris en France, notamment par Kekra. À sa manière, le rappeur Jul à qui Trax consacre sa Une a lui aussi repris à son compte cet héritage.

Mais Michel, le vrai, a quant à lui trouvé l’inspiration bien plus à l’Est. En Russie et en Ukraine, une scène hip-house connait un vrai succès. Mais puisque la vague n’a pas encore atteint la France, Michel propose une séance de rattrapage en sept titres incontournables pour briller en société.

Грибы

Grebz est un groupe ukrainien qui rappe en russe sur de la house. J’aime beaucoup l’esthétique de leurs clips qui est assez particulière. Ils sont facilement identifiables car ils sont, paradoxalement, toujours cagoulés. En termes d’image, c’est un peu le PNL ukrainien. Ils refusent toutes les interviews et restent anonymes, ça leur donne carrément un côté mystique.

Feduk 

Feduk est un artiste très populaire aujourd’hui en Russie. C’est avec ce morceau que je me suis mis à écouter tout ce qui se faisait en ex URSS. J’ai eu un gros crush sur la prod qui m’inspire, et je trouve le refrain très entêtant.

Элджей

Sayonara Boy (allj), artiste Russe au look bien décalé, est connu pour porter des lentilles blanches. Il développe un univers très clubbing (fait de beaucoup de néons) et tous ses visuels ou presque font références à la nuit. Je le trouve très efficace dans le gimmick, que ce soit à la voix ou sur les prods. Le tout est très entêtant !

Антоха МС

Антоха МС est un artiste moscovite, multi-instrumentiste, rappeur et trompettiste de qualité. J’aime la façon très épurée qu’il a de produire ses morceaux, vraiment dépouillé de toute surproduction. On a l’impression que ses sons sortent tout droit du studio, ça sonne tout claqué mais tant mieux, on sent une réelle spontanéité chez lui qui fait sa force. C’en est même touchant. Pour avoir parcouru quelques vidéos de lui sur YouTube, il chante pour de vrai, danse et joue de la trompette pendant 1 heure. Un vrai artiste !

Lil Kleine

On revient un peu à l’Ouest avec Lil Kleine, un Rappeur hollandais, assez proche de la scène russe dans les sonorités. Je dis ça notamment pour la bassline que je trouve simple et efficace. Il ne fait pas que du rap sur de la house mais ce titre m’a mis au sol. Le clip est décalé, à l’image d’un Vladimir Cauchemar par exemple.

ГАНВЕСТ

Gunwest est un artiste originaire du Kazakhstan. On le reconnait facilement avec sa voix et sa diction particulière. Un mélange de pop, de rap, de house sur fond oriental, ça me parle à fond. 

Nublu

Il s’agit d’un rappeur Estonien. Tout le monde connait Tommy Cash, mais il y a aussi Nublu, il est moins connu mais commence à avoir son buzz. Lui pose sur des prods bien identifiables, en ajoutant souvent du saxophone. Ca peut surprendre mais qu’est-ce que ça passe bien ! 

Trax magazine s’intéresse aux croisements entre musique électronique et rap populaire dans son numéro 228, dont la Une est consacrée au rappeur Jul. Il est toujours disponible en kiosques et sur le store en ligne.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant