Haçienda : le livre retraçant l’histoire du mythique club de Manchester va être réédité

Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©D.R.
Le 10.02.2020, à 18h38
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Erwan Lecoup
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
Le jeudi 20 février paraitra une nouvelle édition du livre L’Haçienda, La meilleure façon de couler un club, écrit par Peter Hook et traduit en français par Jean-François Caro. Parue originellement en 2010, cette œuvre plonge le lecteur dans les coulisses de ce club mythique de Manchester, entre acid house et histoires chaotiques.

Une réédition du livre L’Haçienda, La meilleure façon de couler un club est prévue pour le 20 février prochain. Paru en anglais en 2010, il avait déjà été traduit en français en 2012 par Jean-François Caro. Racontant l’histoire du mythique club mancunien, cette œuvre est signée par l’auteur Peter Hook, ancien bassiste de Joy Division puis fondateur du groupe New Order, devenu par la suite l’un des propriétaires de l’Haçienda.

C’est en 1982 à Manchester que le club novateur FAC 51, connu sous le nom de l’Hacienda, voit les beaux jours de l’acid house se tramer dans ses locaux. Financé par Factory, le label de Joy Division, il devient vite un club de légende, attirant les foules comme les ennuis. Basée sur la confiance de chacun, l’affaire connaît ses heures de gloire durant le Second Summer of Love et et joue un rôle important dans l’explosion de l’acid house, avant de tourner au chaos et de devenir ingérable. En 1997, suite au décès d’une jeune fille, le club ferme finalement ses portes. Ce n’est qu’en 2009 que Peter Hook décide de raconter l’histoire de ce club comme il l’a vécue.

Les 336 pages du livre seront désormais disponibles au prix de 23 € (beaucoup moins cher que la version précédente), toujours chez la maison d’édition Le Mot et le Reste.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant