Genève : les trois dernières soirées du festival Antigel s’annoncent dantesques

Écrit par Gil Colinmaire
Le 20.02.2019, à 23h05
02 MIN LI-
RE
©Thibaut Fuks
Écrit par Gil Colinmaire
Organisé cette année du 1er au 23 février, à Genève et dans pas moins de 19 communes de son canton, l’immense festival Antigel entame désormais ses 3 dernières soirées. Avec des performances artistiques, concerts et DJ sets, le bouquet final promet de clôturer cette 9ème édition en beauté.

La 9ème édition du gigantesque Festival Antigel a lieu en ce moment même, et depuis le 1er février, à Genève et dans 19 communes de son canton. L’événement pluridisciplinaire et foisonnant est resté encore une fois fidèle à ses valeurs premières, à savoir une programmation pointue et diversifiée, dans des lieux toujours plus insolites.

Les 3 dernières soirées offriront un véritable condensé de l’esprit Antigel. Le jeudi 21 février, le festival invitera le collectif de commissaires et historiens de l’art Détente, dans la galerie d’art de la Ferme de La Chapelle à Lancy. Y sera réalisée une série de performances par les artistes Old Masters, Léa Meier, Julia Perazzini et Anaïs Wenger, en dialogue avec la peinture de Charlotte Herzig et Sarah Margnetti. Côté musique, la soirée ne sera pas non plus en reste. Rendez-vous tout d’abord avec la diva soul australienne Odette, à La Ferme du Lignon à Vernier, ou Altin Gün, groupe turc et hollandais mêlant rock psyché et sonorités traditionnelles, programmé au Rez-Usine de l’association Kalvingrad à l’Usine, avant de finir sur la scène club du festival, le Grand Central, avec Colors Records. Fêtant pour l’occasion son 10ème anniversaire, le label de hip-hop romand conviera une quinzaine d’artistes dont les membres emblématiques Makala, DI-MEH ou SLIMKA, pour un showcase d’anthologie.

Les nuits suivantes seront marquées par la fiesta Antigel x Soultrain, puis la Closing Party du festival, pour un ultime week-end au Grand Central, point de rencontre emblématique d’Antigel, installé pour la dernière fois cette année dans la Tour CFF. Le premier événement sera placé sous le signe de la house et du hip-hop, et réunira plusieurs pointures des deux genres. Parmi elles, DJ Rahaan, artiste de Chicago ayant reçu le titre de meilleur DJ et producteur de disco/house de la ville, ou encore Ge-ology, ex-collaborateur (entre autres) de Mos Def et De La Soul, de retour à la dance music après de nombreuses années de production hip-hop. Un revirement enclenché par la sortie en 2015 de l’hymne “Moon Circuitry” (feat. Mark de Clive-Lowe) sur Sound Signature, le réputé label de Detroit dirigé par Theo Parrish.



   À lire également
Genève : Techno du Berghain, ballet et course à pieds, l’inimitable festival Antigel est de retour



Pas de répit non plus pour la Closing Party du samedi, qui aura lieu après le live rap de L’Or du Commun et Chien Bleu à l’Alhambra. Le Grand Central accueillera dans la Main Room, deux figures de l’électronique aux sets survoltés : Job Jobse, résident du légendaire club techno De School à Amsterdam, et la jeune DJ acid house israélienne Dr. Rubinstein. Ils seront accompagnés de MLK, membre du crew lausannois DNH. Dans la Second Room, à la thématique disco, les festivaliers pourront profiter de leur dernière soirée club en compagnie de Nemo et Castro Moore, du collectif (et disquaire) berlinois Sound Metaphors.

Plus d’informations sur les pages Facebook des divers événements.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant