Les millennials seraient la génération la plus solitaire, selon une étude

Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©Sharon McCutcheon
Le 04.02.2020, à 14h26
02 MIN LI-
RE
©Sharon McCutcheon
Écrit par Jean Gueguen
Photo de couverture : ©Sharon McCutcheon
Une étude suggère que les individus de la génération Y, ou millennials, nés entre le début des années 80 et la fin des années 90, seraient ceux qui se sentiraient le plus seuls. Près de 25% d’entre eux disent même n’avoir aucun ami.

Une étude réalisée par YouGov, société internationale d’étude de marché basée sur Internet, a interrogé 1 200 adultes américains de 18 ans et plus au sujet de leur solitude. Il apparaît que 30 % des millennials interrogés (nés entre 1981 et 1996) disent qu’ils se sentent souvent ou toujours seuls, contre 20 % des individus de la génération X (nés entre 1961 et 1981) et 15 % des baby-boomers (1945-1961). Est-ce à dire, comme semble l’affirmer YouGov, que la génération des réseaux sociaux et de la connectivité est la plus esseulée ? Peut-être est-elle seulement plus encline à se plaindre que la génération de leurs parents ou de leurs grands-parents ? Ou bien plus honnête quant à sa solitude alors que les autres la cacheraient plus ou moins consciemment ? L’étude rapporte en tout cas qu’un millennial sur cinq dit n’avoir aucun ami

Mais après tout, ce qui compte, n’est-ce pas davantage la capacité à se faire de nouveaux amis ? Selon la même étude, quatre Américains sur dix se sont fait un nouvel ami dans les six derniers mois, un chiffre qui varie très peu entre les différentes générations. 76 % des interrogés disent s’être fait au moins un ami au travail, 61 % dans leur voisinage, 44 % par leur église ou communauté spirituelle, 38 % de façon informelle. Reste à savoir si se rencontrer au pied d’un caisson de basse tient plus de la rencontre informelle ou de la participation à une même communauté spirituelle… Enfin un autre point d’importance est le fait de savoir garder ses amis. 62 % des Américains seraient encore proche d’au moins un ami de lycée, 54 % sont encore amis avec quelqu’un de leur enfance, et 34 % sont encore amis avec quelqu’un rencontré au collège.

L’étude est à retrouver dans son intégralité sur le site Internet de YouGov.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant