Forgotify : un site se consacre uniquement aux morceaux jamais écoutés sur Spotify

Écrit par Sarah Pince
Photo de couverture : ©Samantha Lam
Le 16.09.2020, à 15h31
02 MIN LI-
RE
©Samantha Lam
Écrit par Sarah Pince
Photo de couverture : ©Samantha Lam
0 Partages
Selon une étude effectuée par Alpha Data, seuls 10% des artistes engrangeraient la majorité des streams sur les plateformes d’écoute. Face à cette concurrence rude, le site Forgotify tente depuis quelques années de rééquilibrer la balance en dépoussiérant tous les morceaux oubliés de Spotify.

Si les plateformes de streaming offrent une opportunité pour tout artiste de diffuser sa musique, elles ne permettent pas pour autant une répartition équilibrée de la visibilité qu’elle offre. Sur les 1,6 million d’artistes qui diffusent leur musique via les services de streaming cette année, ce sont les 16 000 premiers qui ressembleraient la majorité des écoutes, selon une étude relayée par Rolling Stone. Cette disparité d’écoute entre les artistes est due en grande partie au système des algorithmes qui proposent d’abord les titres les plus populaires.

Sur Spotify, quatre millions de titres n’ont jamais été écoutés. Pour équilibrer la balance, le site Forgotify, lancé en 2014 et soutenu entre autres par la BBC, NPR et Vice, fait resurgir les pépites oubliées des profondeurs de Spotify. L’idée est de recenser tous ces titres perdus qui ont été avalés par le grand méchant algorithme.

Le système est simple et rudimentaire : pas de barre de recherche (forcément), mais bien un simple lecteur Spotify avec un premier bouton de partage et un second bouton pour passer au titre suivant. De chants indiens et sitar, aux tubes oubliés de boys band italiens obscurs des années 1990, en passant par autres mambo et ragtime, la plateforme offre un drôle de voyage dans les abysses de Spotify qui incite à digger autrement à l’ère des algorithmes et de l’uniformisation de la consommation de musique.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant