Fée Croquer va transformer un complexe sportif de 10 000 m² en dancefloor géant pour son anniversaire

Écrit par Léna Baux
Photo de couverture : ©D.R
Le 27.02.2019, à 14h25
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Léna Baux
Photo de couverture : ©D.R
Le 9 Mars prochain Fée Croquer fêtera ses 4 ans. Quatre années de folle techno et de dons généreux. Pour l’occasion l’association a concocté une soirée d’anniversaire en bonne et due forme et installe 4 scènes dans un espace de 10 000 m².

Pour célébrer leur anniversaire le 9 mars, l’équipe de Fée Croquer a vu les choses en grand en proposant un lieu atypique et à la hauteur de l’occasion. La soirée se tiendra dans un immense complexe sportif de 10 000 m², avec sa main stage placée sous le Grand Dôme de Villebon-sur-Yvette (91) et ses 30 mètres de hauteur sous plafond. L’occasion pour le collectif de célébrer leur jubilé et de montrer à leur public qu’ils sont « tournés à fond vers l’avenir », comme le confie un des membres du crew.

C’est dans ce cadre pour le moins grandiose que le collectif installera ses 4 scènes, en intérieur et en extérieur. La fameuse main stage, qui s’inscrit selon eux dans la continuité des programmations précédentes, se tiendra dans un stade de 6 000 m² et promet de réunir des artistes émergents de la scène parisienne tels que Sentimental Rave, ou des noms plus confirmés comme le duo anglais AnD, ou encore le berlinois MCMLXXXV. Ce dernier, habitué des Boiler Room, se produira pour la première fois en warehouse.

   À lire également :
C’est quoi ton crew ? Fée Croquer

Sur la scène house, le crew invitera les artistes et labels qui leur tiennent à coeur. Cette fois, ce sont les parisiens de Vryche House et Pont Neuf Records qui inonderont le public de leurs ondes groovy. Et pour ravir les adeptes de tekno et de sons plus agressifs, Fée Croquer confiera une de ses scènes au collectif We Are Rave, fera défiler derrière ses platines des pointures de la scène acid comme Drone Epsylonn ou Acid Division en live.

Enfin, l’association avait aussi à coeur de dédier une scène à un line up exclusivement féminin : « Nous essayons de plus en plus d’inviter des DJs femmes dans nos programmations, afin de montrer au public qu’il n’y a pas que des mecs tatoués avec des têtes de pirates qui sont capables de retourner une scène. », plaisante l’un des organisateurs. « Plus sérieusement, les femmes sont sous représentées dans ce milieu, et on essaie de les pousser pour qu’elles le soient mieux, sans tomber dans la discrimination positive. » Ici, les invitées de la “scène Fées” sont les marraines d’un techno brutale et cadencée. Elle accueillera les textures industrielles de Léa Occhi, la techno sombre de Ma Čka et Jasmine Azarian, dont les productions effrénées ont migré de Dublin et Brighton jusqu’à leur terre d’accueil, à Berlin. 

Toutes les informations sont à retrouver sur la page facebook de l’événement.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant