Faire la fête avec DeepHeat, collectif bruxellois pour technophiles

Écrit par Céline Emmerechts
Le 21.04.2016, à 13h00
02 MIN LI-
RE
Écrit par Céline Emmerechts
0 Partage
En journée comme en soirée, c’est une techno sombre et de qualité qui fait danser les amateurs lors des événements DeepHeat. Ce collectif organise des soirées un peu partout dans Bruxelles et exalte les technophiles avérés grâce à une sélection d’artistes toujours pointue. Faisant également office de label depuis 2015, l’organisation ne compte pas s’arrêter de sitôt. À l’occasion de la sortie de leur troisième compilation, qu’ils nous offrent aujourd’hui en écoute exclusive (et en téléchargement gratuit sur SoundCloud), nous leur avons posé quelques questions.

1/ Peut-on revenir sur l’histoire de ce nom ?

DeepHeat a été créé en 2011 comme une organisation d’événements techno dans les infrastructures de la capitale belge. En 2015, on a lancé le label en commençant par des compilations avec des artistes qui se font remarquer comme Stanislav Tolkachev ou encore Ontal. Nous n’avons toujours pas arrêté d’organiser des événements, la preuve, nous ramenons Adam X en collaboration avec fondation sonore le 29 avril prochain.

© Marina Kesses

2/ En réalité, qui se cache derrière ?

DeepHeat a été créé par Neila. En tant que résident de ses propres soirées, il recrute Michel Plusquin et Guillaume Morel pour l’aider et partager les tâches de cette organisation.

3/ Votre ligne artistique en quelques mots-clés ?

Techno obscure, sombre, expérimentale et industrielle, smoke machine & red neon.

4/ Si vous aviez un slogan ? Un hymne ?

Écouter de la techno en plein après-midi n’est pas un crime.

© Ul Ysse

5/ Trois mots pour définir votre public ?

Chaleureux, humain et fou.



6/ Une préférence pour le choix des clubs/salles où vous organisez ?

The Lodge à Bruxelles, dont l’accès nous est offert par Fondation Sonore.

7/ Vous êtes abonnés à Paris (ou ailleurs) ou vous vous baladez ?

Nous sommes abonnés à Bruxelles pour le moment.

   À lire également
Bruxelles : 10 collectifs à suivre en 2016

© Colombe Fassin

8/ On peut ramener ses parents à vos soirées ?

S’il sont curieux, oui !

9/ Si on s’incruste en backstages avec vous, ça donne quoi l’ambiance ?

Il n’y a pas grand monde car tout le monde profite de la soirée.

10/ Si je regarde un peu vos playlists du moment, j’y trouve quoi ?

Sleeparchive, AnD, Ontal, Ayarcana, Karenn, Schuw, EMYN.

11/ Les derniers artistes que vous avez fait jouer ?

Adam X prochainement, mais sinon, Headless Horseman, Sunil Sharpe ou encore Stanislav Tolkachev.

© Colombe Fassin

12/ Il y a quoi à l’horizon pour vous ?

Le lancement de nos sorties en vinyles, prévu pour 2017.

13/ Un dernier mot ?

Merci 🙂

0 Partage

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant