Fabric, ce n’est peut-être pas fini

Écrit par Smaël Bouaici
Le 09.09.2016, à 10h25
02 MIN LI-
RE
Écrit par Smaël Bouaici
Alors que le cofondateur du club, Cameron Leslie, avait initialement jugé un appel “improbable”, Fabric va contester la décision du conseil d’Islington de lui retirer sa licence.


Fabric va se battre. Le club a décidé de faire appel de la décision du conseil d’Islington, qui a révoqué sa licence. C’est le vice-président de la Night Time Industries Association (NTIA) Alexander Proud, qui l’a révélé à Mixmag. 

Il a expliqué qu’il allait donner 10 000 livres et que l’association cherchait à lever jusqu’à 500 000 livres auprès des signataires de la pétition #SaveFabric pour aider le club à payer les frais de justice. 

“Cet argent servira à donner de l’air à Fabric jusqu’à l’appel et à se payer le meilleur avocat du monde pour s’assurer de remporter le procès, ce que nous ferons, a-t-il ajouté.

Alors que les réactions de soutien se multiplient, le maire de Londres, Sadiq Khan, a invité Four Tet (qui l’avait interpellé et s’est montré par le passé très impliqué dans la sauvegarde de la nuit londonienne) à discuter de la situation à la mairie. 

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant